Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Alphabétique    [«  »]
manuscrit 1
manuscrites 1
marais 9
marat 143
maratiste 1
marauds 1
marboz 1
Fréquence    [«  »]
145 quand
144 même
144 puis
143 marat
141 moi
141 oui
140 robespierre
Victor Hugo
Quatre-vingt-treize

IntraText - Concordances

marat

    Partie. Livre, Chap.
1 II. 1, 1| Brutus, et il faut ajouter de Marat, abondaient ; au-dessous 2 II. 1, 1| au-dessous d'un de ces bustes de Marat, rue Cloche-Perce, était 3 II. 1, 1| bontés pour moi. - Signé : MARAT. " Sur la place du Palais-Royal, 4 II. 2, 1| second Danton, le troisième Marat. Ils étaient seuls dans 5 II. 2, 1| bière de Luther, devant Marat une tasse de café, devant 6 II. 2, 1| tenait le chien de garde de Marat, ce Laurent Basse, commissionnaire 7 II. 2, 1| fermée la salle où étaient Marat, Danton et Robespierre, 8 II. 2, 1| voulait pas la fermer à Pache, Marat ne voulait pas la fermer 9 II. 2, 1| arrière-salle où étaient Danton, Marat et Robespierre. Laurent 10 II. 2, 1| Robespierre. Laurent Basse servait Marat, mais il était de l'Evêché.~ 11 II. 2, 2| C'était Marat qui parlait.~ 12 II. 2, 2| Robespierre regarda Marat et repartit tranquillement :~ 13 II. 2, 2| Pédant ! grommela Marat.~ 14 II. 2, 2| rire de Danton fit sourire Marat.~ 15 II. 2, 2| Danton ne riait plus. Marat souriait toujours. Sourire 16 II. 2, 2| Vous moquez-vous, Marat ? gronda Danton.~ 17 II. 2, 2| Marat eut ce mouvement de hanche 18 II. 2, 2| avez appelé " l'individu Marat ". Ecoutez. Je vous pardonne. 19 II. 2, 2| Marat ne s'arrêta pas.~ 20 II. 2, 2| il faut, cria brusquement Marat, c'est un dictateur. Robespierre, 21 II. 2, 2| Je sais, Marat, vous ou moi.~ 22 II. 2, 2| Moi ou vous, dit Marat.~ 23 II. 2, 2| Marat vit le froncement de sourcil 24 II. 2, 2| dit Danton, c'est vous, Marat.~ 25 II. 2, 2| Ecoutez, Marat, avant de s'épouser, il 26 II. 2, 2| Marat !~ 27 II. 2, 2| Marat !~ 28 II. 2, 2| Marat !~ 29 II. 2, 2| En prononçant cet on, Marat regarda Danton.~ 30 II. 2, 2| Marat poursuivit :~ 31 II. 2, 2| Marat continua d'une voix tranquille, 32 II. 2, 2| Marat souligna ce mot par l'accent, 33 II. 2, 2| calme encore que celle de Marat.~ 34 II. 2, 2| Et vous, Marat, vous avez le vôtre dans 35 II. 2, 2| Et vous, Marat, après le 4 août, dans votre 36 II. 2, 2| mon frère vous a défendu, Marat, quand on vous a attaqué 37 II. 2, 2| Marat, c'est ici, dans ce cabaret, 38 II. 2, 2| Marat, c'est dans ce cabaret que 39 II. 2, 2| Et vous, Marat, la veille du 10 août, vous 40 II. 2, 2| Et vous, Marat, vous vous êtes montré.~ 41 II. 2, 2| Robespierre, Marat, dit-il, calmez-vous.~ 42 II. 2, 2| Marat n'aimait pas à être nommé 43 II. 2, 2| Marat répondit sans élever la 44 II. 2, 2| Marat interrompit Danton.~ 45 II. 2, 2| Nous verrons, dit Marat.~ 46 II. 2, 2| Marat, cria-t-il, vous êtes l' 47 II. 2, 2| monter chez moi ? grommela Marat.~ 48 II. 2, 2| Prostitué ! dit Marat.~ 49 II. 2, 2| et le sourire, piqûre de Marat, lui manquaient.~ 50 II. 2, 2| Votre écume, dit Marat.~ 51 II. 2, 2| En même temps que Danton, Marat s'était levé.~ 52 II. 2, 2| Marat continua :~ 53 II. 2, 2| était le nom d'amitié que Marat donnait à la guillotine.~ 54 II. 2, 2| parmi les hommes, et c'est Marat.~ 55 II. 2, 2| Danton ! cria Marat. Et une lueur livide apparut 56 II. 2, 3| frémissement. La prunelle fauve de Marat s'était éteinte ; le calme, 57 II. 2, 3| Marat parle très haut de dictature 58 II. 2, 3| je dis : Ni Roland, ni Marat.~ 59 II. 2, 3| Et moi, répondit Marat, je dis : Ni Danton, ni 60 II. 2, 3| Tu as tort, Marat.~ 61 II. 2, 3| Pendant l'explosion de Marat, et sans qu'ils s'en fussent 62 II. 2, 3| citoyen Cimourdain ? dit Marat. Bonjour.~ 63 II. 2, 3| Je dis que tu as tort, Marat, reprit-il.~ 64 II. 2, 3| Marat verdit, ce qui était sa 65 II. 2, 3| est de l'Evêché, répondit Marat d'une voix où l'on sentait 66 II. 2, 3| Marat bravait la Convention, menait 67 II. 2, 3| Robespierre sent remuer Marat, Marat sent remuer Hébert, 68 II. 2, 3| Robespierre sent remuer Marat, Marat sent remuer Hébert, Hébert 69 II. 2, 3| Danton vit plier Marat.~ 70 II. 2, 3| Comité de salut public, Marat représente la Commune, Cimourdain 71 II. 2, 3| Appuyé, ricana Marat, par l'histrion Collot-d' 72 II. 2, 3| Hesse-Rothenbourg. Montaut, l'intime de Marat, est marquis de Montaut. 73 II. 2, 3| n'empêche pas, grommela Marat, que, le jourCondorcet 74 II. 2, 3| L'interruption était de Marat.~ 75 II. 2, 3| La clémence, dit Marat.~ 76 II. 2, 3| Et Marat poursuivit :~ 77 II. 2, 3| Crime, dit Marat.~ 78 II. 2, 3| Presque toujours, reprit Marat.~ 79 II. 2, 3| Marat se tourna vers Cimourdain.~ 80 II. 2, 3| Ou guillotiner, dit Marat.~ 81 II. 2, 3| un ou l'autre, grommela Marat.~ 82 II. 2, 3| Eh bien, repartit Marat, je suis de l'avis de Robespierre, 83 II. 2, 3| Marat vit la pâleur de Cimourdain.~ 84 II. 2, 3| Eh bien ? dit Marat, l'oeil fixé sur Cimourdain.~ 85 II. 2, 3| y eut un temps d'arrêt. Marat reprit :~ 86 II. 2, 3| Danton ; Danton signa, et Marat, qui ne quittait pas des 87 II. 2, 3| ROBESPIERRE. - DANTON. - MARAT. "~ 88 II. 2, 3| Pendant que Cimourdain lisait, Marat le regardait.~ 89 II. 2, 3| Marat dit à demi-voix, comme se 90 II. 2, 3| En rentrant chez lui, Marat prévint Simonne Evrard qu' 91 II. 3, 1| une voix rauque. - Pardon, Marat, dit Laignelot.~ 92 II. 3, 1| écrivait : Ni Robespierre, ni Marat ne viennent chez moi, Robespierre 93 II. 3, 1| viendra quand il voudra, Marat jamais ; Garan-Coulon, qui 94 II. 3, 1| à Momoro : - Je veux que Marat et Robespierre s'embrassent 95 II. 3, 1| Robespierre à l'échafaud et Marat au Panthéon ; Génissieux, 96 II. 3, 1| Puiraveau, qui demandait que Marat fût déclaré par décret " 97 II. 3, 1| Tallien. Ils piloriaient Marat vivant et divinisaient Marat 98 II. 3, 1| Marat vivant et divinisaient Marat mort. Ils soutenaient tout 99 II. 3, 1| la vie, ce qui fit rire Marat ; et l'on cherchait des 100 II. 3, 1| mois, Vergniaud neuf mois, Marat cinq mois et trois semaines, 101 II. 3, 1| flétrissant Pache, tous exécrant Marat. Et que de noms encore il 102 II. 3, 1| oreille de qui se penchait Marat ; le marquis de Chateauneuf, 103 II. 3, 1| verrez. - UNE VOIX : Mort à Marat ! - MARAT : Le jour où Marat 104 II. 3, 1| VOIX : Mort à Marat ! - MARAT : Le jour où Marat mourra, 105 II. 3, 1| Marat ! - MARAT : Le jourMarat mourra, il n'y aura plus 106 II. 3, 1| le 2 septembre est signé Marat, le 21 septembre est signé 107 II. 3, 1| mais Desmoulins, Danton, Marat, Grégoire et Robespierre 108 II. 3, 2| II. Marat dans la coulisse~ 109 II. 3, 2| annoncé à Simonne Evrard, Marat, le lendemain de la rencontre 110 II. 3, 2| décimale surmontée du buste de Marat.~ 111 II. 3, 2| Au moment où Marat entrait, Chabot venait de 112 II. 3, 2| Marat s'était arrêté dans le couloir 113 II. 3, 2| Toutes les fois que Marat entrait, il y avait une 114 II. 3, 2| Autour de lui on se taisait. Marat n'y prenait pas garde. Il 115 II. 3, 2| Tiens, Marat !~ 116 II. 3, 2| affectait de ne pas voir Marat. On causait d'autre chose. 117 II. 3, 2| nous n'en faisons plus. " Marat toujours immobile n'écoutait 118 II. 3, 2| à une question posée par Marat :~ 119 II. 3, 2| Marat acheva de froisser le papier, 120 II. 3, 2| Je viens pour cela, dit Marat.~ 121 II. 3, 2| Bonjour, Marat, dit Chabot, tu assistes 122 II. 3, 2| commande les bains, répondit Marat.~ 123 II. 3, 2| Marat sourit :~ 124 II. 3, 2| Marat ne se retourna pas.~ 125 II. 3, 2| Et moi, dit Marat, on ne m'écoute pas, je 126 II. 3, 2| ne m'écoute pas, je suis Marat.~ 127 II. 3, 2| Marat préoccupé n'était pas aisé 128 II. 3, 2| Marat, quel est le décret que 129 II. 3, 2| s'il n'existait pas, dit Marat. Partout dans toute la Vendée, 130 II. 3, 2| Marat, c'est que le décret est 131 II. 3, 2| Marat, la Convention n'est pas 132 II. 3, 2| Marat grommela : - En effet, cela 133 II. 3, 2| Marat, repartit Chabot, va toi-même 134 II. 3, 2| Marat le regarda entre les deux 135 II. 3, 2| Bien, dit Marat.~ 136 III. 1, 3| avait pour coiffure, comme Marat, un mouchoir noué sur les 137 III. 1, 3| Théâtre-Français, passa de La Rouarie à Marat, mais par amour. Les capitaines 138 III. 2, 5| voulait faire Westermann, Marat voulait faire Rossignol, 139 III. 2, 7| signée ROBESPIERRE, DANTON, MARAT. L'autre, le soldat, n'avait 140 III. 2, 7| Saint-Just, c'est l'irréductible, Marat, c'est l'implacable. Prends-y 141 III. 2, 9| de traverser l'horizon, Marat un couteau au flanc, Charlotte 142 III. 2, 9| la sienne ; on disait : Marat à Paris, Châlier à Lyon, 143 III. 7, 1| des Arouet, il y aura des Marat. Tant qu'il y aura des grimauds


Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License