Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Alphabétique    [«  »]
mercier 2
mercy 1
mere 1
mère 86
mères 2
mérite 2
mérité 3
Fréquence    [«  »]
88 non
87 reprit
86 aussi
86 mère
84 mer
84 yeux
83 forêt
Victor Hugo
Quatre-vingt-treize

IntraText - Concordances

mère

   Partie. Livre, Chap.
1 I. 1, 0| La mère était muette d'effroi.~ 2 I. 1, 0| La mère ne comprit pas. La vivandière 3 I. 1, 0| Ah ! dit la mère, dix-huit mois.~ 4 I. 1, 0| La mère commençait à se rassurer. 5 I. 1, 0| Ah ! dit la mère, ils ont bien faim.~ 6 I. 1, 0| La mère répondit : Georgette.~ 7 I. 1, 0| Gros-Alain, dit la mère.~ 8 I. 1, 0| Cherche-Midi, mon père et ma mère en étaient, je peux parler 9 I. 1, 0| Veux-tu bien ne pas manger ta mère comme ça ! Voyez-vous, madame, 10 I. 1, 0| mamzelle Bicorneau, comme ma mère. Je suis la cantinière, 11 I. 1, 0| munition et le tendit à la mère. La mère rompit le pain 12 I. 1, 0| le tendit à la mère. La mère rompit le pain en deux morceaux 13 I. 1, 0| C'est qu'elle est la mère, dit le sergent.~ 14 I. 1, 0| deux mains au-dessus de la mère et des enfants.~ 15 I. 1, 0| Et le sergent dit à la mère :~ 16 I. 3, 1| As-tu ta mère ?~ 17 I. 3, 1| baptême tue peut-être ta mère. Va, aide le démon. Ne t' 18 I. 4, 3| Mère et nourrice, murmura-t-il.~ 19 I. 4, 3| Les enfants criaient : Mère ! La mère criait : Mes enfants ! 20 I. 4, 3| enfants criaient : Mère ! La mère criait : Mes enfants ! On 21 I. 4, 3| Mes enfants ! On a tué la mère et on a emmené les enfants. 22 I. 4, 3| emmené les petits et tué la mère. Mais elle n'est pas morte, 23 II. 1, 1| Siège de Thionville. - La Mère de famille sauvée des flammes. - 24 II. 1, 3| souvent la nourrice est plus mère que la mère.~ 25 II. 1, 3| nourrice est plus mère que la mère.~ 26 II. 1, 3| son père était mort, sa mère était morte ; il n'avait 27 II. 1, 3| veiller sur lui qu'une grand'mère aveugle et un grand-oncle 28 II. 1, 3| grand-oncle absent. La grand'mère mourut ; le grand-oncle, 29 II. 2, 3| fusiller entre autres une mère de trois enfants. On ne 30 III. 1, 1| charrue d'abord, sa grand'mère ensuite, croyant à la sainte 31 III. 2, 6| pas aisé de parler à une mère de ses enfants perdus. Et 32 III. 2, 6| rien. Il savait qu'une mère avait été fusillée, que 33 III. 2, 6| été fusillée, que cette mère avait été trouvée à terre 34 III. 2, 6| après avoir fait fusiller la mère, avait emmené les enfants. 35 III. 2, 6| cessé de sourire, et la mère s'était mise à penser. Que 36 III. 2, 6| colère inconsciente de cette mère avait raison.~ 37 III. 2, 6| Pourtant, avoir sauvé cette mère le consolait d'avoir sauvé 38 III. 2, 6| La mère aussi songeait. Ces deux 39 III. 2, 6| une idée fixe. Avoir été mère, et ne plus l'être ! avoir 40 III. 2, 6| raison à l'idée fixe d'une mère ? La maternité est sans 41 III. 2, 6| elle. Ce qui fait qu'une mère est sublime, c'est que c' 42 III. 2, 6| est divinement animal. La mère n'est plus femme, elle est 43 III. 2, 6| De là dans la mère quelque chose d'inférieur 44 III. 2, 6| supérieur au raisonnement. Une mère a un flair. L'immense volonté 45 III. 2, 6| d'aucun. Elle peut être mère, et voilà tout. Chaque jour 46 III. 2, 8| Cependant la mère cherchait ses petits.~ 47 III. 2, 9| guillotiner à Laval mon père et ma mère et ma soeur Jacqueline, 48 III. 3, 1| n'eût pu le dire. Pas de mère. Ces sauvages paysans combattants, 49 III. 4, 1| Ce soir-là, la mère, qu'on a vue cheminant presque 50 III. 4, 1| La misérable mère errante entra de son côté 51 III. 4, 2| La mère avait regardé cette chose 52 III. 4, 2| femme. C'était la voix de la mère.~ 53 III. 4, 3| ne me repose pas, dit la mère.~ 54 III. 4, 3| pas une folle, je suis une mère. J'ai perdu mes enfants. 55 III. 4, 3| Mais la Tourgue ! cria la mère. Madame, pour l'amour de 56 III. 4, 3| y vais pourtant, dit la mère.~ 57 III. 4, 3| comme devenue insensée, la mère éperdue jeta à la solitude 58 III. 4, 3| répliquait à la question de la mère et qu'elle disait : - Oui.~ 59 III. 4, 3| La mère se dressa, ranimée ; il 60 III. 4, 3| son berceau et appelé la mère du fond des solitudes n' 61 III. 4, 3| n'avons pas tous la même mère, la patrie ? Eh bien, écoutez-moi. 62 III. 5, 1| poignante énigme à la misérable mère en détresse.~ 63 III. 5, 1| tour vers laquelle cette mère avait marché de si loin.~ 64 III. 5, 1| La mère reconnut ses enfants.~ 65 III. 5, 1| gigantesque de l'âme ; cette mère, c'était la maternité ; 66 III. 5, 1| Cependant la mère se tordait les bras :~ 67 III. 5, 1| voyez bien que je suis leur mère. Ce qui se passe dans ce 68 III. 5, 1| supplication terrible de la mère, des voix s'élevaient sur 69 III. 5, 1| Et la mère redoublait ses appels désespérés :~ 70 III. 5, 3| Ah ! cria la mère, ils se réveillent !~ 71 III. 5, 3| La mère les appela.~ 72 III. 5, 3| La mère répéta :~ 73 III. 5, 3| hier ; René-Jean vit sa mère, trouva cela tout simple, 74 III. 5, 3| Et la mère hurla :~ 75 III. 5, 3| Et il chercha des yeux sa mère.~ 76 III. 5, 3| La mère échevelée, déchirée, saignante, 77 III. 5, 3| Mes enfants ! dit la mère. - C'est juste, répondit 78 III. 5, 3| conduite, bon Dieu ! La mère embrassait à genoux les 79 III. 5, 3| La mère était au pied de l'échelle, 80 III. 6, 1| près des enfants et de la mère, presque aussi maternel 81 III. 6, 2| son peuple, et qui, étant mère, est reine ; de là l'absurdité 82 III. 6, 2| à lui-même. Le cri de la mère avait réveillé en lui ce 83 III. 7, 3| à regarder Gauvain ; une mère regardant son nourrisson 84 III. 7, 3| qui l'engendre, puis à la mère qui l'enfante, puis au maître 85 III. 7, 3| puis à la patrie qui est la mère suprême, puis à l'humanité 86 III. 7, 3| Chacun de ces degrés, père, mère, maître, cité, patrie, humanité,


Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License