Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Alphabétique    [«  »]
poutres 3
pouvaient 8
pouvais 1
pouvait 72
pouvait-il 6
pouvait-on 1
pouvant 9
Fréquence    [«  »]
72 grand
72 imânus
72 ni
72 pouvait
72 quatre
72 rené-jean
72 vieux
Victor Hugo
Quatre-vingt-treize

IntraText - Concordances

pouvait

   Partie. Livre, Chap.
1 I. 1, 0| père était infirme et ne pouvait travailler à cause qu'il 2 I. 2, 3| maîtresse du navire. Elle pouvait en faire ce qu'elle voulait. 3 I. 2, 3| l'entrepont, tout ce qui pouvait amortir et entraver la course 4 I. 2, 3| Il pouvait lui-même être broyé par 5 I. 2, 3| homme avait vaincu, mais on pouvait dire que le canon avait 6 I. 2, 3| entre-pont, maintenant qu'on le pouvait regarder, était effroyable 7 I. 2, 3| nuit devant soi. Cette nuit pouvait même durer encore assez 8 I. 2, 3| continuité des détonations, on pouvait comprendre que la corvette 9 I. 4, 1| découvrait tout le pays, et l'on pouvait s'orienter.~ 10 I. 4, 3| Ce ne pouvait être lui. On n'avait pu 11 I. 4, 3| Pourtant, après tout, ce tocsin pouvait s'expliquer de bien des 12 I. 4, 3| petit caractère, et qu'on ne pouvait lire à cause du peu de jour 13 I. 4, 3| dans la tanière, car on ne pouvait s'y tenir droit, mais dehors 14 I. 4, 3| était vieux et lent ; il ne pouvait aller loin ; comme il l' 15 I. 4, 3| avait pu crier, mais ne pouvait parler ; les émotions profondes 16 II. 1, 2| révolution. Un prêtre ne pouvait se donner à la prodigieuse 17 II. 1, 3| les amours. Tout ce qui pouvait aimer dans Cimourdain s' 18 II. 2, 2| ronger les ongles. Il ne pouvait, lui, ni rire, ni sourire. 19 II. 3, 1| La salle de la Convention pouvait contenir deux mille personnes, 20 III. 1, 1| se demande si cet aveugle pouvait accepter cette clarté.~ 21 III. 1, 3| de propos était grave. On pouvait se trouver entre les jambes 22 III. 1, 3| impossible à la Vendée. Elle pouvait tout, excepté cette enjambée. 23 III. 2, 1| bras libres et dessous on pouvait entrevoir une ceinture tricolore 24 III. 2, 3| barricade fît une sortie, tout pouvait être perdu.~ 25 III. 2, 3| halle était ouverte, et l'on pouvait entrer sous les piliers 26 III. 2, 6| elle était forte, elle pouvait presque marcher seule ; 27 III. 2, 6| de questions, mais il n'y pouvait répondre. Les gens du pays 28 III. 2, 7| Cette sourde guerre ne pouvait pas ne point éclater. Un 29 III. 2, 7| défendre ; il mordrait, s'il pouvait. Mais n'est pas lion qui 30 III. 2, 8| chassait. Quand elle ne pouvait entrer dans les maisons, 31 III. 2, 9| l'obscurité. Un faux pas pouvait du patient d'en haut faire 32 III. 2, 9| lugubre. De la plate-forme on pouvait foudroyer le pont.~ 33 III. 2, 9| fois fermée, cette porte pouvait défier le bélier, et presque 34 III. 2, 9| débarquer. Ce débarquement pouvait redonner la victoire à la 35 III. 2, 9| parlementaires, on suppléait comme on pouvait aux communications que le 36 III. 2, 9| grâce à la brèche, on y pouvait vivre.~ 37 III. 2, 9| dans la pierre, et l'on ne pouvait ni entrer ni sortir par 38 III. 4, 2| temps-là et dans ce pays-là, on pouvait presque reconnaître l'opinion 39 III. 4, 3| chaque minute écoulée pouvait être leur perte ; qui a 40 III. 4, 3| derrière chaque buisson on pouvait rencontrer quelqu'un ; sur 41 III. 4, 3| aussi loin que le regard pouvait s'étendre, on ne voyait 42 III. 4, 3| gîte ; évidemment il ne pouvait échapper ; et Cimourdain 43 III. 4, 3| et la mâchoire brisée. Il pouvait encore marcher. Il se traîna 44 III. 4, 3| demi arraché, et un homme pouvait passer.~ 45 III. 4, 3| Un homme pouvait passer, mais un homme pouvait-il 46 III. 4, 3| certain, c'est que l'ennemi ne pouvait échapper. Ceux qui n'étaient 47 III. 4, 3| Avec cette certitude, on pouvait se donner un peu le temps 48 III. 4, 3| On ne pouvait le lui refuser. D'ailleurs 49 III. 4, 3| bougeait plus. L'ouverture ne pouvait plus se clore.~ 50 III. 4, 3| mots sur la pierre qui ne pouvait plus tourner et qui laissait 51 III. 4, 3| que le verre de sa montre pouvait se briser contre cette clef ; 52 III. 5, 1| plus d'une lieue. Elle qui pouvait à peine faire un pas, elle 53 III. 5, 1| semblait presque qu'elle y pouvait toucher avec la main. La 54 III. 5, 1| On regardait, et l'on n'y pouvait rien.~ 55 III. 5, 2| perdre lui-même ? On ne pouvait rien dire. On n'avait devant 56 III. 5, 3| Aucune force humaine n'y pouvait rien. Encore un moment et 57 III. 6, 2| lui était posée ; il ne pouvait prendre la fuite devant 58 III. 6, 2| Ce qui se passait ne pouvait être éludé ; le fait était 59 III. 6, 2| fait ; il en était, il ne pouvait s'en retirer ; et, bien 60 III. 6, 2| Et l'on pouvait dire : Non, la guerre civile 61 III. 6, 2| pour elle le gouffre. Elle pouvait s'y adosser, et, géante, 62 III. 6, 2| cet ennemi public ; il ne pouvait plus combattre, il ne pouvait 63 III. 6, 2| pouvait plus combattre, il ne pouvait plus lutter, il ne pouvait 64 III. 6, 2| pouvait plus lutter, il ne pouvait plus nuire ; dans cette 65 III. 6, 3| autre côté du ravin, ne pouvait voir que ce qui était tout 66 III. 7, 3| comme juge martial, seul, il pouvait le défaire comme délégué 67 III. 7, 3| comme délégué civil. Seul il pouvait faire grâce. Il avait pleins 68 III. 7, 3| pouvoirs ; d'un signe il pouvait mettre Gauvain en liberté ; 69 III. 7, 3| On ne pouvait qu'attendre.~ 70 III. 7, 3| la tour, autant qu'on en pouvait juger dans l'obscurité, 71 III. 7, 3| se demandait à quoi cela pouvait servir. Puis on sentait 72 III. 7, 3| ravin. De l'une à l'autre on pouvait se parler.~


Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License