Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Victor Hugo
Quatre-vingt-treize

IntraText - Concordances

(Hapax Legomena)


128-asphy | aspir-burga | buses-conqu | conse-depla | depli-emous | empar-feuil | feutr-hachi | hagar-lache | laclo-montr | monum-petit | petri-rappe | rappo-rouge | rougi-tape | tapis-zut

     Partie. Livre, Chap.
1502 III. 7, 1| eau infligée trois jours consécutifs au soldat ivrogne ; on a 1503 II. 3, 1| Alexandre de Beauharnais. Il conseillait l'énergie dont il n'usait 1504 III. 1, 3| La configuration du sol conseille à l'homme beaucoup d'actions. 1505 III. 7, 3| est impitoyable ; elle ne consent pas à retirer ses fleurs, 1506 III. 2, 9| si le clairon répondait, consentement. Cela signifiait : trêve 1507 III. 4, 3| Acceptez-les, sinon, malheur ! Consentez-vous ? Nous vous rendrons les 1508 III. 6, 2| quant à lui demander s'il consentirait, moyennant la vie sauve, 1509 I. 2, 3| culasse était forcée, et par conséquent le pointage impossible. 1510 II. 3, 1| commune. Elle créait les conservatoires et les musées. Elle décrétait 1511 II. 2, 2| six mille ans, Caïn s'est conservé dans la haine comme le crapaud 1512 II. 3, 1| et que sa cure lui soit conservée. " Les délégués des sections 1513 I. 2, 3| est confié, nous devons le conserver. Il est nécessaire au trône 1514 III. 7, 1| arrangement magnifique, où l'on considère premièrement la personne 1515 I. 2, 2| avec déférence et semblait considérer ce passager comme plus commandant 1516 III. 7, 3| la considérant comme on considérerait un gouffre.~ 1517 I. 4, 3| était allé donner quelques consignes, revint :~ 1518 I. 2, 3| ce mouvement machinal qui consiste à se presser le front avec 1519 III. 3, 3| Et sa grandeur la consola de sa chute.~ 1520 II. 3, 1| secourable, richesse nationale consolidée, enfance éclairée et assistée, 1521 III. 4, 3| inutile, la fuite était consommée et complète, les évadés 1522 II. 3, 1| donnaient la réplique. - Conspirateur ! - Assassin ! - Scélérat ! - 1523 II. 3, 1| redoutable : Clavière a conspiré partout où il a respiré. 1524 III. 7, 3| hui, la vieille férocité constatait et subissait la nouvelle 1525 III. 7, 1| amis perdent le temps, des constatations d'identité, des cours martiales, 1526 III. 6, 1| nous nous bornerons à constater l'identité du ci-devant 1527 II. 3, 1| république fut proclamée. Une constellation fit l'annonce.~ 1528 III. 5, 2| arrêtèrent. Muets, vaincus, consternés, ces hommes considéraient 1529 III. 1, 3| Un ancien constituant, Boétidoux, leur fournissait, 1530 III. 7, 3| les patients démembrés, la construction de guerre et de meurtre, 1531 III. 2, 5| fallait détruire avant de construire, et, certes, se disait-il, 1532 III. 2, 9| leur manquaient pas, ils construisirent une retirade, avec fissures 1533 II. 1, 2| plain-pied avec tous. Il était consulté par Dobsent et Momoro. Il 1534 II. 1, 2| abcès fétide, affreux, contagieux peut-être et qu'il fallait 1535 III. 5, 3| regardèrent. Georgette la contempla.~ 1536 III. 3, 3| Gros-Alain et Georgette le contemplaient ; cela lui suffisait ; il 1537 III. 3, 2| Georgette, voyant ses frères en contemplation, voulut savoir ce que c' 1538 III. 7, 3| guette, une façade d'édifice contemple. La Tourgue avait l'air 1539 II. 3, 1| myopes, elle, faite pour être contemplée par les aigles.~ 1540 II. 2, 2| admirez. Robespierre se fait contempler par sa madame de Chalabre, 1541 II. 3, 1| était. Ce qui échappait aux contemporains, c'était précisément sa 1542 III. 3, 3| bouquin majestueux qui perd contenance, c'est tragique. Le lourd 1543 III. 3, 3| cela lui suffisait ; il se contenta de l'admiration de son public.~ 1544 III. 3, 2| et ne bougeait plus, peu contente de tant d'admiration.~ 1545 III. 2, 9| plateau ; vous vous êtes contenté de la bloquer de ce côté-là ; 1546 III. 6, 2| abstiendrait ! Et il se contenterait de ce congé altier, - cela 1547 III. 2, 9| plut ainsi, et ils s'en contentèrent ; mais quand ils furent 1548 III. 7, 3| sortir de la nature ? Alors, contentez-vous du travail comme la fourmi, 1549 I. 3, 2| ruisseau d'à côté. Tas de contes.~ 1550 III. 7, 1| composé du génie même du continent, et chacune des provinces 1551 III. 4, 3| de pouvoir faire un feu continu ; mais combien de temps 1552 II. 1, 1| Tallien ; et, ce sont là les continuelles antithèses de Dieu, immédiatement 1553 II. 2, 2| Ils continuèrent sur un ton de causerie dont 1554 I. 3, 1| grâce à toi, les païens continueront de fondre les cloches et 1555 I. 2, 3| augmentait ; mais, à la continuité des détonations, on pouvait 1556 I. 3, 2| Continuons. Connais-tu la Tourgue ?~ 1557 I. 3, 2| les Caux des Minquiers, contourna la Chaussée-aux-Boeufs, 1558 III. 7, 3| Dieu en donnant la vie contracte une dette ; le droit, c' 1559 II. 3, 1| prison pour dettes et de la contrainte par corps, Romme la proposition 1560 III. 7, 3| elle accable l'homme du contraste de la beauté divine avec 1561 III. 6, 2| coup de lumière serait sans contre-coup ! L'homme du passé irait 1562 II. 3, 1| dans les camps sa vieille contre-épaulette de chef d'escadron ; Levasseur 1563 II. 2, 2| Il faut des exemples. Les contre-marches de Custine me sont suspectes ; 1564 III. 4, 3| galeries couvertes quand la contre-mine vient couper la mine, les 1565 I. 2, 3| soirs, recevant le mot et le contre-mot du sergent de la colonelle 1566 II. 2, 2| les tête-à-tête avec des contre-révolutionnaires tels que Robespierre et 1567 I. 4, 3| il y a là on ne sait quel contre-sens qui serre le coeur.~ 1568 III. 1, 3| Le Vendéen chez lui est contrebandier, laboureur, soldat, pâtre, 1569 III. 2, 9| crénela les alcôves, on contrebuta les portes avec des solives 1570 II. 3, 1| clous dorés. Sa table était contrebutée par quatre monstres ailés 1571 II. 3, 1| de l'échafaud, devait se contredire par cette fière parole jetée 1572 III. 7, 3| Que je l'ai contresigné, que j'en ai ordonné l'exécution, 1573 II. 2, 2| payer quatre millions de contributions de guerre, soit. Qu'est-ce 1574 III. 2, 9| étages. Gauvain acheva de se convaincre qu'au point où le siège 1575 II. 1, 2| cette redoutable candeur convaincue. C'est ainsi que Saint-Just 1576 II. 1, 3| mais il lui avait la convalescence et la santé ; non seulement 1577 III. 2, 6| semaines, la blessée fut convalescente.~ 1578 II. 1, 2| éperdu, sauvage et splendide convenait à son envergure. Cet homme 1579 III. 2, 9| vingt-quatre heures avait été convenue.~ 1580 III. 4, 3| l'affût. Tous les fusils convergeaient sur la route, que le point 1581 III. 2, 9| chevronnée qui permet de faire converger les feux sur les assaillants, 1582 II. 3, 1| tribunes se mêlaient à la conversation. Elles tutoyaient l'Assemblée. 1583 II. 1, 3| infusé dans les veines sa conviction, sa conscience, son idéal ; 1584 II. 2, 1| que Garat, bien qu'il n'en convienne pas dans ses Mémoires, était 1585 II. 3, 1| versants produit les hommes qui conviennent à son climat, depuis ceux 1586 III. 7, 1| Picardie, qui est, j'en conviens, un assez vilain endroit. 1587 II. 2, 3| mouvement qui vient des convoitises du mouvement qui vient des 1588 III. 6, 1| Je vais convoquer la cour martiale, tu n'en 1589 II. 2, 2| eut ce mouvement de hanche convulsif, qui était célèbre. Son 1590 I. 2, 3| ronds. Sous les frappements convulsifs du canon, le mât de misaine 1591 III. 4, 3| Chante-en-hiver s'agitait convulsivement et hurlait à travers l'agonie. 1592 I. 3, 1| entendait les détonations convulsives du combat de plus en plus 1593 III. 3, 3| Georgette moins. Trois ans, cela copie quatre ans ; mais vingt 1594 III. 2, 9| plus à être imprenables. Copier Versailles remplaça ceci : 1595 III. 7, 1| fait, la révolution est coquine pour tout le monde ; et 1596 II. 1, 2| les partis extrêmes. Les coquins le sentaient honnête, et 1597 II. 2, 2| contre Brissot, le café Corazza est pour, le café Procope 1598 I. 2, 3| d'un aigle, on prend un corbeau.~ 1599 III. 2, 9| diverses, des cordons de corbeaux de granit et quelques poutres 1600 III. 5, 1| mais comme portés par une corbeille de flammes. Du rebord du 1601 III. 2, 9| crèches de campagne, sorte de corbeilles d'osier très basses qu'on 1602 I. 2, 2| cause du voisinage de la Corbière.~ 1603 III. 7, 1| Pucelle à son abbaye de Corbigny, en lui laissant le choix 1604 I. 3, 2| à Bonchamps, les frères Corbin à Maisoncelles, et le Petit-Sans-Peur, 1605 I. 2, 3| voiles, les rouleaux de cordages, les sacs d'équipage, et 1606 II. 1, 1| ne criait plus le Vieux Cordelier et l'Ami du peuple, on criait 1607 II. 3, 1| ces irruptions étaient cordiales. Le carrefour fraternisait 1608 II. 3, 1| chaise curule. Mais c'est une cordialité redoutable que celle d'un 1609 III. 2, 9| des hauteurs diverses, des cordons de corbeaux de granit et 1610 II. 3, 1| mise en ordre des archives, Coren-Fustier la création du cabinet d' 1611 II. 2, 2| dont Chénier se fait le cornac ? Comédies et batelages. 1612 III. 7, 1| éclairage, une lanterne de corne qui faisait tout voir trouble, 1613 III. 3, 3| Alphonse Tostat et à Georgette Cornelius a Lapide ; Gros-Alain eut 1614 I. 2, 3| moment où, acceptant ce corps-à-corps effroyable, le canonnier 1615 I. 4, 3| six paroisses, Isernay, Corqueux, les Echaubroignes, les 1616 II. 2, 2| un protestant qu'il est, correspond avec le courtisan Montesquiou. 1617 II. 3, 1| dégorgeaient dans un labyrinthe de corridors plein parfois d'un bruit 1618 III. 1, 3| était naïve, la grande était corrompue ; la petite valait mieux. 1619 II. 3, 1| connaît les corrupteurs et les corrompus, on connaît les traîtres ; 1620 II. 3, 1| intrigants, on connaît les corrupteurs et les corrompus, on connaît 1621 III. 2, 9| attendri, inaccessible à la corruption, quelle qu'elle fût, aussi 1622 I. 2, 1| masque mis à la corvette. Les corvettes d'ordonnance n'ont de canons 1623 III. 2, 7| à l'attaque du poste de Cossé, quand le rebelle Jean Treton, 1624 III. 1, 3| dolman pris au magasin de costumes du théâtre de La Flèche ; 1625 III. 2, 3| position était tournée. De ce côté-ci il n'y avait pas de retranchement, 1626 II. 1, 1| chaussures à vendre, se cotisaient et achetaient quinze paires 1627 III. 3, 3| Edrisi, qui est en soie et coton et toujours blanc ; la reliure 1628 I. 2, 2| Claymore, habilement pilotée, côtoya, inaperçue dans le brouillard, 1629 III. 2, 6| songeait. Ces deux pensées se côtoyaient et, sans se le dire, se 1630 I. 4, 3| laissée à sa gauche. Il côtoyait une éminence abrupte, toute 1631 III. 6, 3| morts sur ce pavé où ils se couchaient assoupis ; cette paille 1632 III. 6, 3| au moment où le soleil se couchait. Des hommes étaient sur 1633 I. 3, 2| nuit vient. Où monseigneur couchera-t-il ?~ 1634 I. 3, 2| charge de moi. Et toi, où coucheras-tu ?~ 1635 I. 4, 3| Ils se couchèrent côte à côte sur le lit de 1636 II. 2, 3| remuer Babeuf. Tant que les couches souterraines sont tranquilles, 1637 I. 1, 0| Où couches-tu ?~ 1638 III. 3, 3| allongea dessus et dit : - Couchons-nous. Gros-Alain mit sa tête 1639 I. 2, 3| que tous ces évêques, ce Coucy, l'évêque de La Rochelle, 1640 II. 3, 1| marais. Là fourmillaient, se coudoyaient, se provoquaient, se menaçaient, 1641 III. 2, 6| pauvre caimand, elle se mit à coudre ; elle songeait, mais elle 1642 III. 2, 9| au bourg de Daon, où coule le ruisseau Moriandre, nous 1643 III. 4, 3| cria-t-il. Pourquoi faire couler le sang plus longtemps ? 1644 II. 3, 2| II. Marat dans la coulisse~ 1645 II. 3, 1| entre elles et le mur deux couloirs étroits et profonds sur 1646 III. 1, 3| prisonniers bleus des menottes coupantes, forgées exprès. Ils les 1647 I. 1, 0| C'est du coupe-figure ? demanda le sergent.~ 1648 I. 3, 2| paysan. Cache tes armes. Coupe-toi un bâton dans les haies. 1649 II. 3, 1| Des têtes coupées, portées au bout d'une pique, 1650 III. 2, 9| les charrettes et qu'ils coupent les ponts.~ 1651 III. 7, 1| révolution. Il paraît qu'on me coupera le cou d'ici à trente-six 1652 II. 3, 1| Vallière venaient chanter des couplets en l'honneur de la Montagne. 1653 II. 3, 1| effrayés ; ils avaient tous les courages de la lâcheté ; ils préféraient 1654 I. 3, 1| frère. Ton frère avait été courageux, je l'ai récompensé ; il 1655 III. 2, 9| échelle. Puis, pensant que des courants d'air pouvaient être utiles, 1656 II. 3, 1| Au-dessous se courbaient l'épouvante, qui peut être 1657 III. 5, 1| porte de fer. Alors, se courbant sous la voûte par laquelle 1658 I. 2, 1| savante, avait une membrure courbe presque unique qui avait 1659 III. 4, 3| mais reculer, et, baissé, courbé, rampant presque entre les 1660 III. 1, 3| lieues en silence, sans courber une herbe sur leur passage. 1661 I. 2, 3| robustes résistaient, les bois courbes ont une solidité particulière ; 1662 III. 1, 3| républicains, de Montigné à Courbeveilles. A Thouars, sur la haute 1663 I. 3, 2| avoir l'oeil sur un certain Courmesnil, qui est gendre du vieux 1664 II. 1, 2| voulait que cette Minerve, couronnée des étoiles de l'avenir, 1665 II. 3, 1| ce qui se passe semble courroucé de ce qui se dit ; les catastrophes 1666 II. 1, 1| immédiatement après le Sinaï, la Courtille apparut.~ 1667 III. 1, 3| de la Charnie qui était à Courtillé-le-Bâtard, dit l'Apôtre saint Paul, 1668 I. 4, 2| sa gauche les clochers de Courtils, de Précey, de Crollon et 1669 II. 3, 1| bâtie par Vigarani pour les courtisans disparut sous la sauvage 1670 III. 4, 3| étaient enfuis. Les paysans coururent à la charrette.~ 1671 III. 2, 6| restait vitreuse. Tout en cousant elle chantait à demi voix 1672 I. 2, 3| Fougères que du côté de Coutances. Il faut un matelot solide, 1673 I. 2, 1| presque unique qui avait coûté cinquante livres sterling 1674 III. 2, 9| les seigneurs gardèrent la coutume d'habiter les chambres du 1675 III. 7, 3| code multiple ramifié en coutumes, le juge et le prêtre coalisés, 1676 II. 1, 1| était une comtesse ; telle couturière était une marquise ; madame 1677 II. 3, 1| y avait les esprits qui couvaient. Les uns avaient dans la 1678 III. 7, 3| aperçut pas. Cimourdain, couvant du regard le jeune homme 1679 III. 5, 1| amoncelé d'un nid ou d'une couvée, et qui lui faisait l'effet 1680 II. 1, 3| homme, avait continué de couver en lui, caché, mais non 1681 III. 1, 2| masqués au dehors par des couvercles de pierre et de branches, 1682 I. 2, 3| entière de Jersey ; la mer le couvre ; il a pour point culminant 1683 III. 7, 1| de France en sa maison de Couzières en Touraine, âgé de quatre-vingt-six 1684 III. 2, 8| laisserez Ernée à gauche et Coxelles à droite, vous passerez 1685 I. 1, 0| Le second but et cracha.~ 1686 III. 2, 3| la barricade royaliste se crachaient toute leur mitraille avec 1687 II. 3, 1| ce panthéon de boue et de crachat. Comme cela devait disparaître 1688 III. 4, 3| physionomie. Allons, allons, crache ton petit coup de pistolet, 1689 I. 2, 3| Versailles, quand on lui a craché dans le dos.~ 1690 I. 2, 3| La Claymore se mit à cracher de la flamme sur les huit 1691 II. 2, 2| frotte lui-même, avec de la craie, les parquets du salon jaune 1692 III. 4, 3| Les assaillants craignaient évidemment quelque surprise, 1693 III. 4, 3| Radoub ayant les mains cramponnées aux barreaux et n'ayant 1694 I. 2, 3| faits. Nous voilà maintenant cramponnés à notre tombeau, nous ne 1695 III. 7, 3| grande ligne faisait le cran de l'E. La machine rouge 1696 III. 4, 3| qui lui avait effleuré le crâne et arraché le cuir chevelu, 1697 III. 2, 9| Château-Gontier ; à Lecomte, Craon ; Fougères, à monsieur Dubois-Guy, 1698 II. 2, 2| conservé dans la haine comme le crapaud dans la pierre, le bloc 1699 III. 2, 9| tète-chèvres, les bihoreaux et les crapauds-volants, et voyait sous ses pieds 1700 III. 6, 1| on entendait par instants craquer les plafonds et se précipiter 1701 III. 5, 2| embrasement s'élargissait comme un cratère qui s'ouvre ; essayer de 1702 I. 4, 3| événements. Je ne suis ni pour le créancier, ni pour le débiteur. Je 1703 III. 2, 9| étaient de simples petites crèches de campagne, sorte de corbeilles 1704 II. 3, 1| elle faisait succéder le crédit public. Elle donnait à la 1705 III. 6, 2| de la reine-abeille qui crée son peuple, et qui, étant 1706 III. 2, 9| tour. On vit entre deux créneaux se pencher une haute silhouette 1707 III. 2, 9| fortifia les chambres, on crénela les alcôves, on contrebuta 1708 III. 2, 3| où les Vendéens s'étaient crénelés, était adossée à un dédale 1709 II. 1, 1| Des garçons perruquiers crêpaient en public des perruques 1710 III. 7, 3| les tambours couverts d'un crêpe. Ce roulement funèbre approcha ; 1711 III. 4, 3| était un Breton trapu et crépu, de l'espèce petite et vivace. 1712 III. 1, 3| vite reptile ; les futaies crépusculaires, les ronces, les épines, 1713 I. 4, 3| le ciel était serein, les crépuscules sont longs en juin ; le 1714 I. 4, 3| une grosse couverture de créseau, et de quelques mèches de 1715 II. 3, 1| Dans cette muraille se creusaient, coupés comme à l'emporte-pièce, 1716 III. 6, 1| faisaient la part du feu, on creusait des fosses, on enterrait 1717 I. 2, 3| bleus après leur avoir fait creuser leur fosse par eux-mêmes.~ 1718 I. 4, 3| un briquet et des tiges creuses de brane-ursine pour allumettes.~ 1719 III. 4, 3| on se le rappelle, une crevasse traversant le mur de part 1720 III. 4, 3| gueulent vive le roi. Ils crèvent noblement.~ 1721 II. 3, 1| Viens, que je t'assomme, criait-il à Lanjuinais. Et Lanjuinais 1722 I. 2, 3| Roche criarde.~ 1723 III. 2, 3| des bâtardes ; mais ils criblaient de balles les bleus qui 1724 III. 2, 3| à travers les trous d'un crible, se dispersa dans la campagne, 1725 III. 2, 9| sièges en règle ; elle était criblée de mitrailles ; et ces mitrailles 1726 I. 4, 3| omettre un seul ; tous étaient criblés de balles.~ 1727 II. 1, 1| elle voyait son hôtel. Des crieurs couraient, offrant les " 1728 II. 2, 2| trouve utile de dénoncer le criminel avant le crime. J'ai l'habitude 1729 III. 7, 3| m'a caché cent actions criminelles ; d'un côté un vieillard, 1730 III. 7, 1| monde ; et tous vos grands criminels sont de grands innocents. 1731 II. 2, 1| apprêt ; il y avait de la crinière dans sa perruque. Il avait 1732 I. 3, 2| de repos dans la petite crique qui s'y fait au nord à mer 1733 III. 2, 9| les clôtures du Bocage. Crise inouïe. La guerre ne cessait 1734 II. 3, 1| et quelquefois, dans les crises finales des sociétés vieillies, 1735 I. 3, 1| Le matelot crispa son poing sur son pistolet.~ 1736 III. 4, 3| grimpe comme un pied nu ; il crispait ses orteils dans les trous 1737 III. 6, 2| sur le maudit ; le poing crispé de 93 avait pris le meurtrier 1738 II. 2, 2| rabattit ses deux grosses mains crispées sur la carte, comme sur 1739 III. 3, 3| sourcils, roidir ses jarrets, crisper ses poings et pousser hors 1740 III. 4, 3| corniche, ses deux poings crispés aux tronçons du grillage 1741 III. 4, 3| occasion. Il va y avoir un rude croc-en-jambe à donner ou à recevoir. 1742 III. 2, 5| Cimourdain était de ceux qui ne croient pas au quine, et il l'avait. 1743 III. 1, 3| 7 messidor an III : On croirait qu'ils ont des télégraphes.~ 1744 III. 4, 3| Crois-tu ? répondit l'Imânus.~ 1745 III. 2, 9| douzième, après la troisième croisade. Les impostes à oreillons 1746 III. 2, 9| architecturale rapportée des croisades avec l'ogive. Quand ces 1747 III. 4, 3| renouvelaient. Les assiégeants croissaient et les assiégés décroissaient.~ 1748 III. 5, 2| par-dessous. Derrière, l'incendie croissait.~ 1749 I. 2, 1| elle décrut dans la nuit croissante, et s'effaça.~ 1750 III. 7, 3| Pour l'instant, les deux croissants qui en se rejoignant formaient 1751 III. 2, 2| espèce de cacique, tatoué de croix-de-par-Dieu et de fleurs-de-lys ; il 1752 III. 1, 3| que faisait le camp de la Croix-Morineau. On eût dit que les oiseaux 1753 I. 1, 0| bataillon de la ci-devant Croix-Rouge, ajouta la vivandière.~ 1754 II. 3, 1| Charles Ier, c'est faire un Cromwell ; Bancal, qui avait dit : 1755 III. 7, 1| drôles, vos marauds, vos croquants, qu'appellent-ils leurs 1756 III. 1, 3| Charles le Chauve ; le bois de Croqueloup, sur la lisière de cette 1757 III. 7, 3| probablement la diane ; puis des crosses de fusil sonnant à terre, 1758 II. 1, 1| rue Vivienne, en souliers crottés, en cheveux gras, en bonnet 1759 III. 6, 1| un sur l'autre les étages croulants ; alors des tourbillons 1760 III. 2, 1| manteau qui couvrait la croupe de son cheval. Il portait 1761 III. 5, 1| de mon lait ! moi qui me croyais malheureuse de ne pas les 1762 II. 1, 2| il n'avait pu garder sa croyance. La science avait démoli 1763 I. 3, 2| Vous autres paysans, vous croyez aux pierres qui tournent, 1764 III. 2, 1| Croyez-moi, reposez-vous, citoyen. 1765 III. 1, 3| respect. Ce temps épique était cruel. On était des furieux. Madame 1766 III. 6, 1| La crypte-oubliette du rez-de-chaussée de la 1767 III. 4, 3| et tranquille, lui avait cueilli ses pistolets à sa ceinture 1768 I. 4, 1| tiare de cathédrale et sa cuirasse de forteresse, avec ses 1769 III. 2, 5| écrasant du pied les ténèbres, cuirassé de lumière, avec une lueur 1770 I. 1, 0| le 13 janvier il faisait cuire des marrons et qu'il riait 1771 III. 3, 3| frappait d'un impôt " les cuirs, les bières, le pied fourché, 1772 III. 5, 1| elle regardait. Une âcre cuisson lui fit fermer les yeux. 1773 III. 4, 3| pâte de farine et de fruits cuits à l'eau, de la badrée, des 1774 II. 1, 1| savetier qu'il appelait Cujus, et dont il appelait la 1775 II. 1, 1| dont il appelait la femme Cujusdam. On faisait des rondes de 1776 III. 2, 9| nos aïeux appelaient " un cul-de-basse-fosse ". La chose ayant disparu, 1777 II. 3, 1| comme Couthon était le cul-de-jatte de la gauche ; Lause-Duperret, 1778 I. 2, 3| désirable ; elle eût peut-être culbuté le canon, et, une fois les 1779 II. 2, 3| acculer à la mer et par l'y culbuter. Lantenac a la ruse d'un 1780 III. 2, 9| chassés de Noirmoutier, culbutés hors de Cholet, de Mortagne 1781 I. 4, 3| et d'amulettes, de larges culottes ouvertes au genou, des casaques 1782 III. 7, 3| de viande par an ; bien cultivée, elle nourrirait trois cent 1783 I. 4, 1| travers les haies et les cultures. De temps en temps il examinait 1784 II. 1, 1| Valois en bottes cirées, le cure-dents à la bouche, le chapeau 1785 III. 4, 1| du village, et des têtes curieuses sortaient des fenêtres. 1786 II. 3, 1| fraternisait avec la chaise curule. Mais c'est une cordialité 1787 II. 3, 1| mais forge. Dans cette cuve où bouillonnait la terreur, 1788 II. 3, 1| Les cuves les plus généreuses ont 1789 I. 2, 3| Une tempête cesse, un cyclone passe, un vent tombe, un 1790 III. 4, 3| on ne sait quel informe cylindre encombré d'obstacles, de 1791 II. 1, 1| tragique succéda la ville cynique ; les rues de Paris ont 1792 II. 3, 1| la servitude. Ils étaient cyniquement effrayés ; ils avaient tous 1793 II. 2, 2| Vous avez chacun votre dada ; vous, Danton, la Prusse ; 1794 III. 5 | LIVRE CINQUIEME.~IN DAEMONE DEUS~ 1795 III. 2, 2| ancien manuscrit dit : d'mes daeux iers j'vis l'imânus. Les 1796 II. 3, 1| XVI, que l'Assemblée ne daignât pas lire la lettre d'un 1797 I. 4, 3| été faite. J'ai un cheval. Daignez-vous l'accepter, mon général ?~ 1798 II. 2, 3| Législative qu'on ôtât le dais du fauteuil de Louis XVI ; 1799 III. 2, 9| soupirail pratiqué au milieu du dallage de la chambre d'en haut. 1800 III. 4, 3| avaient été posés sur les dalles, car cette salle n'avait 1801 I. 3, 1| jeter avec moi. Nos deux damnations sont dans ta main. Le responsable 1802 III. 7, 3| plus de forçats, plus de damnés ! Je veux que chacun des 1803 III. 7, 1| était qu'un moine appelé Daniel ; ce fut Rainfroi qui inventa 1804 III. 1, 3| Liberté, le brûlaient et dansaient en rond autour du feu. Toutes 1805 II. 1, 1| chandelles, et des tombes sous la danse. - On portait des vestes 1806 III. 2, 4| Je m'appelle Danse-à-l'ombre.~ 1807 II. 1, 1| des chemises rouges. Aux danses violentes dans les églises 1808 III. 7, 1| trépignez l'autel, écrasez Dieu, dansez dessus ! C'est votre affaire. 1809 III. 3, 3| faunes, ce qui eût choqué Dante et charmé Virgile. Ils riaient 1810 III. 2, 9| qui suis au bourg de Daon, où coule le ruisseau Moriandre, 1811 II. 1, 1| la rue d'Anjou, ci-devant Dauphine. Le pain manquait, le charbon 1812 III. 7, 1| fidélité de la Suisse en Dauphiné. Vous ne saviez rien de 1813 III. 2, 6| du fil, des aiguilles, un ; et en effet, ce qui fit 1814 I. 2, 3| Qu'ils ont débaptisé, dit le capitaine. C'était 1815 III. 2, 1| de la côte, les Anglais débarquaient. Heureusement ce Gauvain 1816 I. 2, 1| demain plus de détails. Il débarquera le 2 au matin. Avertissez 1817 I. 3, 1| flotte de perdition, et nous débarquerions à cette heure en France, 1818 I. 2, 3| Commandant, reprit-il, débarquerons-nous l'infanterie de marine ?~ 1819 III. 6, 2| La question, dans ce débat pathétique de Gauvain avec 1820 III. 7, 1| s'il vous plaît, un fort débauché, et qui allait chez les 1821 I. 2, 3| Câbles excellents, faciles à débiter, ayant la longueur d'ordonnance, 1822 I. 4, 3| le créancier, ni pour le débiteur. Je sais qu'il y a une dette 1823 III. 2, 9| trois quarts comblée, a été déblayée en 1855 par les soins de 1824 I. 2, 3| mer tout ce qu'on avait pu déblayer du dégât fait par la caronade, 1825 III. 3, 3| rompu, froissé, lacéré, déboîté dans sa reliure, disloqué 1826 II. 1, 1| égarée. Une joie malsaine déborda. A la frénésie de mourir 1827 III. 2, 9| une rencontre sinistre. En débouchant du hallier, il avait brusquement 1828 III. 4, 3| Quand Halmalo et le marquis débouchèrent du couloir dans la fissure, 1829 III. 4, 3| son épée, dont il avait débouclé et jeté le ceinturon.~ 1830 II. 2, 1| espèce de nain. Le grand, débraillé dans un vaste habit de drap 1831 III. 2, 1| vida un sac d'avoine, et débrida le cheval qui se mit à souffler 1832 I. 2, 3| vagues les cadavres et les débris humains enveloppés dans 1833 II. 3, 1| un autre cerveau, Jean Debry, méditait une fédération 1834 III. 2, 3| douze cents hommes ne débusquent pas cinq mille hommes. Brusquer 1835 III. 2, 9| étaient repoussés de Nantes, débusqués de Montaigu, expulsés de 1836 II. 1, 1| une livre de viande par décade. On faisait queue aux portes 1837 III. 4, 3| entendait que le marquis fût décapité chez lui, sur place, sur 1838 III. 7, 1| seigneurie française, même décapitée, ne soit plus haute que 1839 III. 1, 3| ils appelaient cela " se décarêmer ". A Fontenay, un de leurs 1840 II. 2, 2| Robespierre, dans la séance du 7 décembre, vous avez défendu la femme 1841 III. 1, 3| à M. Pitt que cela était décent ". Mellinet, dans un rapport 1842 III. 6, 2| prisonniers, l'assassin déchaîné par la guerre, l'homme sanglant. 1843 I. 2, 3| sans le savoir, pendant le déchaînement de la caronade, dévié et 1844 I. 2, 3| coupaient, les dépeçaient et les déchiquetaient, et des cinq cadavres avaient 1845 III. 3, 3| argent, cassant le parchemin, déchiquetant le texte auguste, travaillant 1846 III. 3, 3| venait au menton et se mit à déchiqueter par la croisée la grande 1847 III. 6, 2| villes saccagées, le peuple déchiré, la Bretagne sanglante, 1848 III. 2, 9| mine montrait à nu dans le déchirement de la pierre le saucisson, 1849 III. 3, 3| fanatismes, les mystères, déchirer toute une religion du haut 1850 I. 3, 1| insultées, dans ses évangiles déchirés, dans ses maisons de prière 1851 III. 7, 3| pire. La toute-puissante déchue avait l'horreur de la toute-puissante 1852 II. 3, 1| la Sarthe qui, d'un mot, décidait Serrent, commandant du bataillon 1853 III. 3, 3| premier sang versé. Cela décide le carnage.~ 1854 III. 2, 1| Puisque vous êtes décidé à partir, écoutez mon conseil. 1855 III. 4, 3| j'ai besoin de vous pour décider le succès à la fin d'une 1856 II. 3, 1| de calcul par le système décimal. Elle fondait les finances 1857 II. 3, 2| la Convention une pendule décimale surmontée du buste de Marat.~ 1858 I. 1, 0| car le bataillon était décimé par cette rude guerre. C' 1859 II. 2, 2| Montesquiou. L'armée est décimée. Pas un bataillon qui ait 1860 III. 6, 2| plus fermement faites, ses décisions les plus irrévocables, tout 1861 III. 3, 3| Barthélemy, le pape Gélase, qui déclara apocryphe l'évangile Barthélemy-Nathanaël, 1862 III. 1, 3| cloche du Haut-des-Prés déclare la guerre à la Tour du Louvre.~ 1863 II. 3, 1| Liberté ; les Enfants-Trouvés, déclarés Enfants de la République, 1864 III. 4, 3| sembla impossible, le soleil déclinait, la forêt était obscure, 1865 III. 3, 3| décollant le cuir doré, déclouant les clous des coins d'argent, 1866 I. 2, 3| premier coup, puis, reprise et décochée par le roulis, elle coupa 1867 III. 2, 3| coup ne réussit qu'à le décoiffer.~ 1868 III. 3, 3| égratignant la reliure, décollant le cuir doré, déclouant 1869 I. 4, 3| Le vent était en train de décoller au-dessus de sa tête une 1870 III. 4, 3| combat gisaient parmi les décombres. On marchait sur des cadavres, 1871 III. 3, 3| Comment les idées se décomposent-elles et se recomposent-elles 1872 II. 3, 1| le progrès. Rien ne les déconcertait. La grandeur de la Convention 1873 I. 2, 3| frappe à gauche, fuit, passe, déconcerte l'attente, broie l'obstacle, 1874 III. 6, 2| les préméditations atroces déconcertées et déjouées ; on avait vu 1875 III. 4, 3| les broussailles nettement découpées sur un fond rouge et devenues 1876 III. 7, 3| combat, violée, démantelée, découronnée, tas de pierres valant un 1877 III. 3, 3| René-Jean, jaloux peut-être des découvertes de son frère cadet Gros-Alain, 1878 III. 5, 1| tour à tour couvraient et découvraient les fenêtres, on les apercevait 1879 III. 5, 1| que la flamme venait de découvrir ce réseau de branches sèches ; 1880 II. 3, 2| Vendéens fugitifs, elle décréta que toute ville qui donnerait 1881 I. 2, 3| rompu à tous les exercices décrits dans le livre de Durosel 1882 III. 3, 3| peu inquiètes des enfants, décrivant de grands cercles dans l' 1883 II. 1, 1| des rochets à vendre au décroche-moi-ça. Aux Porcherons et chez 1884 III. 2, 9| L'échelle de sauvetage décrochée de ses crampons avait été 1885 III. 4, 3| croissaient et les assiégés décroissaient.~ 1886 III. 7, 3| portée de la guillotine décroissait sur l'herbe.~ 1887 III. 6, 3| flammèche envolée du brasier décroissant éclaira vivement le sommet 1888 I. 3, 2| chef-d'oeuvre. Le vent avait décru et la mer était devenue 1889 I. 2, 1| des bordées ; puis elle décrut dans la nuit croissante, 1890 II. 3, 2| y prenait pas garde. Il dédaignait le " coassement du marais ".~ 1891 II. 3, 1| raillant Saint-Just, Vergniaud dédaignant Danton, Louvet attaquant 1892 III. 6, 1| incendie continuait, désormais dédaigné ; Radoub était près des 1893 III. 7, 3| cette immense auxiliaire dédaignée. Faites travailler pour 1894 I. 2, 3| recule, elle propose et se dédit, elle ébauche une bourrasque 1895 III. 5, 1| la bête et le geste de la déesse ; sa face, d'où tombaient 1896 II. 1, 1| coalition terrassés. Aucune défaillance dans ce peuple. La sombre 1897 III. 6, 2| fait le crime, il l'avait défait. Tout son mérite était ceci : 1898 III. 2, 3| Il avait devant lui, en défalquant les morts et les fuyards, 1899 II. 2, 2| je ne veux pas qu'on la défasse. Voilà de quoi je me mêle.~ 1900 III. 2, 9| dix-neuf hommes qui nous défendons.~ 1901 III. 7, 3| Je me défendrai moi-même.~ 1902 III. 2, 9| fusiller par l'autre, et je défendrais la place avec le reste. 1903 III. 2, 9| attaquée par un Gauvain, défendue par un Gauvain, cette vieille 1904 III. 7, 3| Faites choix d'un défenseur.~ 1905 I. 2, 2| capitaine, qui l'écoutait avec déférence et semblait considérer ce 1906 I. 4, 3| entendre le tocsin. Ils ne se défiaient pas ; les gens du hameau, 1907 I. 2, 3| voici mon rapport. Je me défiais de cette corvette Claymore. 1908 III. 5, 1| hallucination dont elle se défiait instinctivement ; pourtant 1909 I. 2, 3| révolution est venue pour un déficit de quelques millions !~ 1910 II. 3, 1| et lui avait reproché de défigurer son calendrier par le changement 1911 II. 3, 1| Enfants de la République, défilaient, revêtus de l'uniforme national ; 1912 II. 3, 1| fusils. A chaque instant, un défilé interrompait la séance ; 1913 II. 2, 2| Allez les demander aux défilés de l'Argonne, à la Champagne 1914 II. 3, 1| là. Apostrophes, injures, défis. Regards furieux d'un côté 1915 III. 7, 3| quarts du sol sont en friche, défrichez la France, supprimez les 1916 II. 1, 1| doré et de fleurs de lys, défroques des maisons royales ; c' 1917 III. 3, 3| pores l'harmonie qui se dégage de la douceur colossale 1918 I. 4, 3| sorte de point culminant dégagé d'arbres, d'où l'on voit 1919 II. 2, 3| Léchelle, appuyé par Parein, dégarnit la côte nord sous prétexte 1920 I. 2, 3| on avait pu déblayer du dégât fait par la caronade, les 1921 I. 2, 3| cette république ! Que de dégâts pour peu de chose ! Quand 1922 II. 3, 1| vomitoires des tribunes se dégorgeaient dans un labyrinthe de corridors 1923 III. 1, 3| dit Tranche-Montagne, se déguisait en femme pour aller à la 1924 II. 2, 2| aider à fuir à Marseille déguisé en jockey.~ 1925 III. 4, 3| avait pas à s'inquiéter d'un déguisement. Depuis son arrivée en Bretagne, 1926 I. 3, 2| montagnards et des patauds. Tu te déguiseras. C'est facile. Ces républicains 1927 III. 2, 9| avec prudence, les prêtres déguisés et les femmes sont les personnes 1928 III. 7, 1| appellent-ils leurs droits ? Le déicide et le régicide. Si ce n' 1929 II. 3, 1| flétrissant Carrier à Nantes et déifiant Châlier à Lyon, envoyant 1930 II. 2, 2| cabaret que vous avez invité à déjeuner trois Marseillais par compagnie.~ 1931 III. 6, 2| atroces déconcertées et déjouées ; on avait vu l'antique 1932 III. 1, 3| point. Leurs vêtements se délabraient. Paysans et gentilshommes 1933 III. 4, 3| Sapristi, comme on t'a délabré le minois !~ 1934 III. 4, 3| Pendant qu'on délibérait au premier étage, on se 1935 III. 4, 3| assistait en silence à leur délibération.~ 1936 III. 4, 3| Cimourdain rejoignit Gauvain. Ils délibérèrent. Il y avait lieu à réfléchir 1937 III. 2, 9| lieutenants ; il a donné à Delière le pays entre la route de 1938 III. 7, 3| peste, ce grand vent l'en délivre. Il ne choisit pas assez 1939 II. 2, 2| Argonne, à la Champagne délivrée, à la Belgique conquise, 1940 II. 2, 3| mort avec cet homme. J'en délivrerai la République, s'il plaît 1941 II. 3, 1| autre : Mailhe : la mort. - Delmas : la mort. - Projean : la 1942 III. 2, 1| était ici, et il l'en a délogé ; il lui a repris le Pont-au-Beau ; 1943 II. 2, 2| avis ? Est-ce que je vous demandais d'en être ? loin de là. 1944 III. 7, 3| Quel exemple demandez-vous ?~ 1945 III. 4, 3| ceux qui y toucheront. Nous demandons la faveur d'en être.~ 1946 III. 4, 3| Démantibulage hideux.~ 1947 II. 2, 2| passerait les barrières, j'ai démasqué la faction rolandine dans 1948 III. 5, 1| tragique bastille, soudainement démasquée, se dressa visible tout 1949 II. 2, 2| est-ce que tout cela ? Le démembrement. Que nous faut-il ? L'unité. 1950 III. 7, 3| avaient hurlé les patients démembrés, la construction de guerre 1951 II. 1, 1| Paris semblait plein d'un déménagement. Les marchands de bric-à-brac 1952 II. 3, 1| par décret " en état de démence " ; Robert Lindet, l'inquiétant 1953 I. 2, 3| éviter ? L'horrible canon se démène, avarice, recule, frappe 1954 I. 2, 3| tourmente ; la mer venait de se démentir, mais d'une façon farouche ; 1955 II. 3, 1| deux extrémités deux loges démesurées ; en tout vingt-quatre. 1956 II. 3, 1| la vérité et la justice demeurent comme le ciel étoilé au-dessus 1957 III. 3, 3| cacher derrière eux. Ils demeurèrent là en silence, immobiles, 1958 II. 3, 1| ma table chez moi. - Où demeures-tu ? - A Charenton. - Ailleurs 1959 II. 2, 3| demanda Robespierre, où demeurez-vous ?~ 1960 III. 1, 3| effroi, demi-religieux, demi-bestial, qui engendre, en temps 1961 III. 1, 3| le sauvage ; demi-homme, demi-bête. Les pays libres ont des 1962 II. 3, 1| composait de dix-neuf bancs demi-circulaires, étagés les uns derrière 1963 II. 3, 1| parallélogramme était adossé un vaste demi-cirque, c'était l'amphithéâtre 1964 II. 3, 1| sait quoi de nocturne. Ce demi-éclairage s'ajoutait aux ténèbres 1965 III. 1, 3| un noeud noir ; Wimpfen, demi-girondin, qui du reste ne sortit 1966 III. 1, 3| satyre c'est le sauvage ; demi-homme, demi-bête. Les pays libres 1967 I. 2, 3| étala à perte de vue dans un demi-jour crépusculaire, et voici 1968 I. 2, 3| toute l'escadre groupée en demi-lune autour de la Claymore faisait 1969 II. 2, 2| pensée est une lionne. Pas de demi-mesures. Pas de pruderie en révolution. 1970 III. 3, 3| sur l'autre, immobiles, demi-nus, dans des poses d'amours ; 1971 III. 1, 3| dans cette sorte d'effroi, demi-religieux, demi-bestial, qui engendre, 1972 III. 2, 9| voyait encore il y a un demi-siècle, une forte échelle de sauvetage 1973 II. 3, 1| méditait une fédération démocratique universelle. Parmi ces éloquences 1974 I. 2, 3| navire et continuaient de le démolir.~ 1975 II. 1, 2| Guinguerlot ayant appelé les démolisseurs : canailles ! fut assommé 1976 II. 1, 2| pût au besoin jeter aux démons la lueur infernale, et leur 1977 I. 2, 3| pièce de la batterie qu'elle démonta. De là le cri de détresse 1978 III. 1, 3| tous les ponts, ils avaient démonté toutes les charrettes, et 1979 I. 2, 3| trouvait en présence d'une mer démontée. De grosses vagues venaient 1980 III. 2, 9| échelles, de même qu'ils démontent les charrettes et qu'ils 1981 III. 1, 3| En somme, en démontrant la nécessité de trouer dans 1982 III. 6, 2| révolution avait pour but de dénaturer l'homme ? Est-ce pour briser 1983 II. 3, 1| Dénombrement titanique.~ 1984 II. 2, 3| chef ; aussi Léchelle le dénonce. Les avis sont partagés 1985 II. 3, 1| les torrents, en écumant, dénoncent les précipices, les nuages 1986 II. 3, 1| tête du père ; Salles, le dénonciateur chimérique des intimités 1987 II. 2, 1| col nu dans une cravate dénouée tombant plus bas que le 1988 II. 3, 1| nouées par les géants et dénouées par les nains.~ 1989 III. 6, 2| était finie ; on l'avait ; dénouement tragique et heureux ; après 1990 II. 1, 1| reste, très peu de vols. Un dénûment farouche, une probité stoïque. 1991 III. 1, 3| avaient des idées à eux. Denys, dit Tranche-Montagne, se 1992 II. 2, 3| représente l'Evêché. Il va nous départager.~ 1993 III. 4, 3| Ce corps à corps dépassa tout ce qu'on avait pu rêver.~ 1994 I. 2, 3| tués, les coupaient, les dépeçaient et les déchiquetaient, et 1995 I. 2, 3| été rasées par l'incessant dépècement que fait la mer ; la configuration 1996 I. 4, 1| Dépêche-toi donc, René-Jean.~ 1997 III. 5, 1| feu ! au secours ! Mais dépêchez-vous donc ! Alors, tuez-moi ! 1998 III. 7, 3| impôt du tout. Je veux la dépense commune réduite à sa plus 1999 II. 3, 1| événements. Les événements dépensent, les hommes payent. Les 2000 II. 2, 2| Et les deux millions de dépenses secrètes de l'Assemblée 2001 II. 3, 1| Convention a été plusieurs fois déplacée. Habituellement elle était 2002 III. 3, 3| et sur les rivières les déplacements de l'ombre et de la clarté ; 2003 I. 4, 1| baie du mont Saint-Michel déplacent insensiblement leurs dunes.


128-asphy | aspir-burga | buses-conqu | conse-depla | depli-emous | empar-feuil | feutr-hachi | hagar-lache | laclo-montr | monum-petit | petri-rappe | rappo-rouge | rougi-tape | tapis-zut

Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License