Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Congregation pour le Clerge
Directoire General pour Catechese

IntraText CT - Lecture du Texte

  • PARTIE I LA CATECHESE DANS LA MISSION EVANGELISATRICE DE L'EGLISE
    • CHAPITRE III Nature, but et tâches de la catéchèse
      • « ...Que toute langue proclame de Jésus-Christ qu'il est Seigneur à la gloire de Dieu le Père » (Ph 2,11).
        • Le catéchuménat baptismal: structure et gradualité
Précédent - Suivant

Cliquer ici pour désactiver les liens aux concordances

Le catéchuménat baptismal: structure et gradualité

88. La foi, animée par la grâce de Dieu et alimentée par l'action de l'Eglise, connaît un processus de maturation. La catéchèse, au service de cette croissance, est une activité graduelle. Une catéchèse opportune se fait par degrés. (279)

Dans le catéchuménat baptismal, la formation s'échelonne sur quatre étapes:

– le pré-catéchuménat, (280) temps de la première évangélisation en vue de la conversion, pendant lequel on explicite le kérygme de la première annonce;

– le catéchuménat (281) proprement dit, destiné à la catéchèse intégrale et au commencement duquel a lieu la « remise des Evangiles »; (282)

– le temps de la purification et illumination, (283) qui prépare plus intensément aux sacrements d'initiation, et pendant lequel ont lieu « la remise du Symbole » (284) et la « remise de la Prière du Seigneur »; (285)

– le temps de la mystagogie, (286) caractérisé par l'expérience des sacrements et par l'entrée dans la communauté.

89. Ces étapes, pleines de la sagesse de la grande tradition catéchuménale, inspirent la gradualité de la catéchèse. (287) Au temps des Pères de l'Eglise, en effet, la formation proprement catéchuménale se faisait par la catéchèse biblique, centrée sur la narration de l'Histoire du Salut; la préparation immédiate au Baptême, par la catéchèse doctrinale, qui expliquait le Symbole et le Notre Père qui venaient d'être remis, ainsi que leurs implications morales; et l'étape qui suivait les sacrements de l'initiation, par la catéchèse mystagogique, qui aidait à intérioriser ces sacrements et à s'incorporer dans la communauté. Cette conception patristique continue d'être une source de lumière pour le catéchuménat actuel et pour la catéchèse d'initiation.

Celle-ci, comme accompagnement du processus de conversion, est essentiellement graduelle; et, étant au service de celui qui a décidé de suivre Jésus-Christ, elle est éminemment christocentrique.




279) Cf. RICA 19.



280) RICA 9-13.



281) RICA 14-20; 68-72; 98-105.



282) RICA 93; cf. MPD 8c.



283) RICA 21-26; 133-142; 152-159.



284) RICA 25 et 183-187.



285) RICA 25 et 188-192.



286) RICA 37-40; 235-239.



287) Cette gradualité se perçoit aussi dans les noms que l'Eglise utilise pour désigner ceux qui suivent les diverses étapes du catéchuménat baptismal: « sympathisant » (RICA 12), pour celui qui a un penchant pour la foi même s'il ne croit pas pleinement; « catéchumène » (RICA 17-18) pour celui qui est fermement décidé à suivre Jésus; « élu », ou « concourant » (RICA 24) pour celui qui est appelé à recevoir le baptême; « néophyte » (RICA 31-36), pour celui qui vient de naître à la lumière grâce au baptême; « fidèle chrétien » (RICA 39), pour celui qui atteint la maturité de la foi et qui est membre actif de la communauté chrétienne.






Précédent - Suivant

Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText

Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License