Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Alphabétique    [«  »]
vivre 26
vobis 6
vocaciones 2
vocation 277
vocation-mission 1
vocationis 1
vocationnaliser 1
Fréquence    [«  »]
324 pour
297 vocations
285 vie
277 vocation
226 au
219 par
218 pas
Oeuvre Pontificale pour les Vocations Ecclésiastiques
Nouvelles vocations pour nouvelle Europe

IntraText - Concordances

vocation

    Partie,Chapitre,Paragraphe
1 Intro,5 | l'Eglise apprécie votre vocation et combien elle compte sur 2 Intro,5 | elle pour encourager la vocation de vos enfants et une véritable 3 Intro,5 | éducateurs naturels en matière de vocation, tandis que vous, les formateurs, 4 Intro,5 | puissent découvrir leur vocation personnelle, afin qu'« ils 5 Intro,6 | si passionné de sa propre vocation qu'il sache la rendre contagieuse. 6 Intro,6 | logique et cohérent qu'une vocation qui engendre d'autres vocations 7 Intro,8 | traité systématique sur la vocation, nous voudrions fraternellement 8 Intro,8 | appelés à réaliser leur vocation et à promouvoir celle de 9 Intro,8 | chemin du discernement de la vocation et qui ne s'achèvera qu' 10 Intro,9 | analyser ensuite le thème de la vocation du point de vue théologique 11 I | anthropologique d'« homme sans vocation ». La nouvelle évangélisation 12 I | sens fort de la vie comme « vocation », avec son appel fondamental 13 I,11,a | application de certains projets de vocation, sur le concept de vocation 14 I,11,a | vocation, sur le concept de vocation sur lequel ils reposent 15 I,11,c | c) « Homme sans vocation »~Ce jeu de contrastes se 16 I,11,c | celui de l'« homme sans vocation ».~En voici une description 17 I,11,c | chronique face à un choix de vocation. De nombreux jeunes ne possèdent 18 I,11,c | la tension vitale. Sans vocation, mais aussi sans avenir, 19 I,11,d | d) La vocation de l'Europe~Et pourtant, 20 I,12 | nouvelle Europe. Dans la vocation de leur terre maternelle 21 I,12 | maternelle se profile aussi leur vocation personnelle.~ 22 I,13,a | et une image d'homme sans vocation.~Le cheminement de la nouvelle 23 I,13,a | aller jusqu'à dire que la vocation est le coeur même de la 24 I,13,b | jeunesse de la sainteté », à la vocation universelle à la sainteté, 25 I,14 | nouveau discours sur la vocation et sur les vocations, sur 26 I,14,a | a) Vocation et vocations~Tout comme 27 I,14,a | JésusChrist, de même il existe une vocation spécifique pour tout vivant. 28 I,14,a | simple fait d'exister. La vocation est la pensée providentielle 29 I,14,a | Celui qui l'a appelé.~La vocation est la proposition divine 30 I,14,a | humain possède sa propre vocation dès le moment de sa naissance, 31 I,14,b | b) Une culture de la vocation~Ces éléments pénètrent peu 32 I,14,b | sur un modèle d'homme sans vocation. De fait, le Pape ajoute : « 33 I,14,b | se joue la recherche de vocation ».(19)~Ce sont précisément 34 I,14,b | authentique culture de la vocation. Et, si demande et désir 35 I,14,b | vocationnelle de la vie — la vocation au singulier —, c'est-à-dire 36 I,14,b | absence de culture de la vocation.~Cette culture devient probablement 37 I,14,c | chercher et à trouver leur vocation. Mais il s'agit, en tout 38 I,14,c | et la proposition d'une vocation, au nom de ce Dieu qui ne 39 I,14,c | épisodiques à une éducation à la vocation s'inspirant de la sagesse 40 I,14,d | faire mieux ressortir que la vocation est initiative de Dieu, 41 II | DEUXIEME PARTIE~THEOLOGIE DE LA VOCATION:~« Il y a diversité de charismes~ 42 II | éléments structurels de la vocation chrétienne, son architecture 43 II,16 | Christ, est celle de la « vocation ».(28) « Nouvel Adam, le 44 II,16 | découvre la sublimité de sa vocation ».(29)~Voilà pourquoi la 45 II,16 | fondamentaux des dons de vocation dans l'Eglise, étroitement 46 II,16 | Dieu Esprit Saint. Et toute vocation porte en elle les traits 47 II,16 | nouveaux ».~L'Eglise et toute vocation en elle expriment un dynamisme 48 II,17,a | cela qu'est contenue la vocation fondamentale de l'homme: 49 II,17,a | fondamentale de l'homme: la vocation à la vie et à une vie immédiatement 50 II,17,b | conséquence un projet de vocation est déjà caché dans cet 51 II,17,c | c) L'amour, vocation de tout homme~L'amour est 52 II,17,c | commencement, que l'homme trouve sa vocation radicale, qui est « vocation 53 II,17,c | vocation radicale, qui est « vocation sainte » (2 Tm 1, 9), et 54 II,17,c | Dieu inscrit en elle la vocation, et donc la capacité et 55 II,17,c | communion. L'amour est donc la vocation fondamentale et innée de 56 II,17,e | L'appel du Baptême~Cette vocation à la vie et à la vie divine 57 II,17,e | pourra jamais effacer cette vocation.~Avec la grâce du Baptême, 58 II,18,b | La structure de toute vocation, et même sa maturité, consiste 59 II,18,c | est le visage mûr de toute vocation. Voilà pourquoi le Seigneur 60 II,18,d | ainsi la source de toute vocation chrétienne; en elle, tout 61 II,18,d | icône de toute réponse de vocation; comme en Jésus, en toute 62 II,18,d | en toute vie et en toute vocation il existe une fidélité difficile 63 II,18,d | mission. La fidélité à sa vocation puise aux sources de l'Eucharistie 64 II,19,b | grand animateur de toute vocation, Celui qui accompagne le 65 II,19,c | c) La sainteté, vocation de tous~La question concernant 66 II,19,c | la fidélité à sa propre vocation.~Il existe une primauté 67 II,19,c | Europe. La sainteté est la vocation universelle de chaque homme,(36) 68 II,19,d | vocations au service de la vocation de l'Eglise~Mais tendre 69 II,19,d | étant qu'une seule et même vocation à l'unité de l'amour et 70 II,19,d | nécessaire pour réaliser la vocation de l'Eglise et, à son tour, 71 II,19,d | Eglise et, à son tour, la vocation de l'Eglise est de rendre 72 II,19,d | précisément l'originalité de la vocation chrétienne: faire coïncider 73 II,19,d | fidèle à l'Evangile, selon sa vocation particulière et suivant 74 II,19,e | rénover la fidélité de sa vocation à son identité de fils de 75 II,20 | dans le monde~19. Toute vocation chrétienne est « particulière » 76 II,20 | sa propre expérience de vocation, trouve une histoire qui 77 II,20,a | Eglise et le monde~Chaque vocation naît en un lieu précis, 78 II,20,a | grande histoire de chaque vocation se mêle à l'histoire de 79 II,20,b | Christ par le Baptême à sa vocation « particulière » comme réponse 80 II,20,b | cette communauté, toute vocation est « particulière » et 81 II,20,b | sa particularité, chaque vocation est à la fois « nécessaire » 82 II,20,b | Relative », parce qu'aucune vocation n'épuise à elle seule le 83 II,20,b | tout appelé à découvrir sa vocation. Le climat de foi, de prière, 84 II,20,b | communauté croyante à sa vocation est la condition primordiale 85 II,20,b | fondamentale de l'éclosion de la vocation individuelle des croyants, 86 II,20,c | ministère, mission~Aussi chaque vocation, en tant que choix de vie 87 II,20,c | sorte sacrement », toute vocation révèle la dynamique profonde 88 II,20,c | modelées sur lui.~Chaque vocation est dès lors un signe, une 89 II,20,c | rapport à l'Eglise, toute vocation est ministère, enraciné 90 II,20,c | de l'Esprit.~Enfin, toute vocation, par rapport au monde, est 91 II,20,c | participation intrinsèque de toute vocation à l'apostolat et à la mission 92 II,20,c | Eglise, germe du Royaume. Vocation et mission constituent deux 93 II,20,d | immédiatement l'appel à une vocation; ou si elle n'offrait pas 94 II,23 | entre ministère ordonné, vocation de consécration spéciale 95 II,23 (50) | place doit être faite à la vocation au diaconat permanent. Les 96 II,23,a | Ressuscité. Toute autre vocation naît dans l'Eglise et fait 97 II,23,a | inéluctable de promouvoir toute vocation.~D'où la traduction pastorale: 98 II,23,b | dans la vie apostolique, la vocation laïque, le charisme des 99 II,23,b | sociétés de vie apostolique, la vocation au mariage, les diverses 100 II,23,b | accueil et d'attention à toute vocation. Une Eglise est d'autant 101 II,23,b | prophétique typique de chaque vocation chrétienne, y compris laïque, 102 II,24 | mère et modèle de toute vocation~23. Il existe une créature 103 II,24 | pleinement le projet de vocation; une créature qui nous est 104 II,24 | contempler un dessein parfait de vocation, celui qui devrait s'accomplir 105 II,24 | aussi le pèlerinage de sa vocation de femme appelée à être 106 II,24 | Esprit, l'Eglise et chaque vocation.~Enfin, Marie est l'image 107 II,24 | chaque femme retrouve sa vocation, de vierge, d'épouse et 108 III | théologie correcte de la vocation, mais passent par plusieurs 109 III | où la perspective de la vocation est l'âme et le critère 110 III | où la proposition d'une vocation doit devenir un engagement 111 III | et sur le mystère de la vocation, à partir de la réalité 112 III,26 | entre la théologie de la vocation et une pratique pastorale 113 III,26 | relation entre théologie de la vocation, théologie de la pastorale 114 III,26 | égard que le « thème de la vocation est connaturel et essentiel 115 III,26 | et à sa mission.(57) La vocation définit donc, en un certain 116 III,26 | chaque Eglise.(62)~b) Toute vocation chrétienne vient de Dieu, 117 III,26 | ecclesia »), qui par nature est vocation, est en même temps génératrice 118 III,26 | existentielle et terrestre dans la vocation de tous ses membres à la 119 III,26 | consacrée, comme à toute autre vocation chrétienne, une réponse 120 III,26 | permette à la grâce de la vocation d'opérer.(68)~ 121 III,27,a | En d'autres termes, dire vocation signifie dire dimension 122 III,27,a | élargir cette perspective: la vocation n'est pas seulement le projet 123 III,27,a | fraîcheur et sa beauté. Chaque vocation, en effet, est « matinale »; 124 III,27,a | imprégnée d'attention à la vocation, pour l'éveiller en chaque 125 III,27,b | pastorale des vocations est la vocation de la pastorale aujourd' 126 III,27,b | pastorale des vocations est la vocation de la pastorale: elle en 127 III,27,b | des Eglises d'Europe. La vocation est l'affaire la plus sérieuse 128 III,27,c | d'où naît le sens de la vocation de la vie et de tout vivant 129 III,27,c | devrait toujours l'être la vocation chrétienne) devient possible, 130 III,27,d | nécessairement d'une vaste idée de la vocation (et d'un appel adressé à 131 III,27,d | proposer immédiatement une vocation particulière, sans aucune 132 III,27,d | éducateur, et éducateur de toute vocation, en respectant le charisme 133 III,27,d | qui sont ouvertes à la vocation de chacun et contenues en 134 III,27,d | élargissement de l'idée de vocation puisse nuire à la promotion 135 III,27,d | graduel de l'annonce de la vocation permet, en effet, de passer 136 III,27,e | moment de la mort qu'une vocation pourra être considérée comme 137 III,27,f | interprète de la proposition de vocation, c'est le croyant qui, en 138 III,27,f | sorte prendre en charge la vocation de l'autre.~Le ministère 139 III,27,f | ministère de l'appel à la vocation ne revient donc pas seulement 140 III,27,g | éluder la dimension de la vocation; au contraire, elle doit 141 III,27,g | qu'elle contient, comme vocation personnelle, que le malade-croyant 142 III,27,g | pastorale de chaque secteur. La vocation est le coeur battant de 143 III,28 | manifeste ou qui permettent à la vocation de l'individu de se confirmer 144 III,28 | normalement le discernement d'une vocation advient en suivant plusieurs 145 III,28 | à découvrir l'appel à sa vocation.~Cela ferait véritablement 146 III,28,a | origine et l'aliment de chaque vocation et ministère dans l'Eglise. 147 III,28,a | plénitude.~Un appel à la vocation est toujours adressé par 148 III,28,a | pas ne pas reconnaître sa vocation personnelle; il ne peut 149 III,28,a | voie de discernement d'une vocation, non seulement parce que 150 III,28,a | les incertitudes. Toute vocation naît de l'in-vocation.~Mais 151 III,28,a | paternité d'où dérive toute vocation. Cette dimension est on 152 III,28,a | dans une perspective de vocation ont suscité beaucoup d'intérêt. 153 III,28,b | dimension ecclésiale.~Si toute vocation dans l'Eglise est un don 154 III,28,b | comportement, mais un itinéraire de vocation. Ce n'est qu'en la vivant 155 III,28,b | fondamental d'un projet de vocation, ou seulement en la goûtant 156 III,28,b | possible de s'ouvrir à une vocation qui, quoi qu'il en soit, 157 III,28,b | il en soit, sera toujours vocation à la fraternité.(79) Au 158 III,28,b | impossible d'être attiré par une vocation si l'on n'expérimente aucune 159 III,28,b | si l'on n'interprète la vocation que comme perfection privée 160 III,28,b | privée et personnelle.~La vocation est relation; elle est manifestation 161 III,28,b | la relation. Et même la vocation à l'intimité avec Dieu dans 162 III,28,b | historique décisive ».(80)~La vocation est dialogue; c'est se sentir 163 III,28,b | positive d'itinéraire de vocation dans les Eglises particulières 164 III,28,c | royale, dans un itinéraire de vocation, pour discerner sa propre 165 III,28,c | pour discerner sa propre vocation, car l'expérience de service, 166 III,28,c | Ce sera en tout cas une vocation de service pour l'Eglise 167 III,28,c | leur existence. De fait, la vocation chrétienne est existence 168 III,28,d | itinéraire spécifique de vocation.~La conscience reconnaissante 169 III,28,d | enseignant à chacun à vivre sa vocation chrétienne dans le monde ».(82) 170 III,28,d | témoin, cette dimension de vocation n'en sera que plus évidente.(83)~ 171 III,28,d | précisément être « l'âge de la vocation », période qualifiée de 172 III,28,d | fidélité et courage leur vocation, de témoins crédibles qui 173 III,28,d | de Dieu.~En tout cas, la vocation est toujours engendrée par 174 III,29 | Evangile. C'est sa dignité, sa vocation fondamentale, mais c'est 175 III,29 | laquelle le mystère de la vocation de chacun peut se révéler.~ 176 III,30,a | de l'Esprit en vue d'une vocation.~Il ne faut pas oublier 177 III,30,b | seulement les appels à la vocation provenant des itinéraires 178 III,30,b | lieux-signe de la vie comme vocation et les lieux pédagogiques 179 III,30,c | expérience chrétienne: la vocation de chacun, la communion 180 III,30,d | conscience d'éducation à la vocation chez toutes les personnes 181 IV,31 | jeunes la disponibilité de vocation. Et cela parce que la structure 182 IV,32 | L'Evangile de la vocation~31. Chaque rencontre ou 183 IV,32 | renferme le sens de toute vocation; il renferme le sens même 184 IV,32 | C'est l'Evangile de la vocation.~ 185 IV,33 | La pédagogie de la vocation~32. A l'intérieur de cet 186 IV,33 | authentique pédagogie de la vocation. C'est la pédagogie que 187 IV,33 | semeurs du bon grain de la vocation, puis accompagnateurs sur 188 IV,34,a | du semeur montre que la vocation chrétienne est un dialogue 189 IV,34,a | imparfaite, celle de l'homme. La vocation est donc totalement activité 190 IV,34,a | chemin de discernement d'une vocation entre dans le mystère de 191 IV,34,b | porteur d'un don, d'une vocation particulière qui attend 192 IV,34,c | répandre le bon grain de la vocation au moment propice. Ce qui 193 IV,34,c | respecter le sens de la vocation de la vie humaine.~Chaque 194 IV,34,c | première manifestation de la vocation naît, dans la plupart des 195 IV,34,c | première manifestation de vocation »,(98) sans toutefois se 196 IV,34,d | celui de l'« homme sans vocation »; le contexte social est 197 IV,34,d | affaiblir la proposition de vocation et nous permettent, peut-être, 198 IV,34,d | et suiv.): le grain de la vocation est comme un grain de sénevé 199 IV,34,d | avait prédit. Le grain de la vocation est le plus petit de tous 200 IV,34,d | le mystère du dialogue de vocation.~ 201 IV,35 | le goût de chercher leur vocation.~Le premier pas, ou la première 202 IV,35,a | a) Itinéraire de vocation~Une fois défini l'itinéraire 203 IV,35,a | l'itinéraire pastoral de vocation, demandons-nous maintenant : 204 IV,35,a | est-ce qu'un itinéraire de vocation sur le plan pédagogique?~ 205 IV,35,a | itinéraire pédagogique d'une vocation est un voyage orienté vers 206 IV,35,a | disciple.~Un itinéraire de vocation est donc avant tout un cheminement 207 IV,35,a | notamment celle de la vocation, sans aucun résultat décisif. 208 IV,35,a | de l'accompagnateur d'une vocation consiste peut-être à indiquer 209 IV,35,b | découvrir la demande de vocation qui habite le coeur de chaque 210 IV,35,c | Faire l'accompagnement d'une vocation signifie avant tout partager: 211 IV,35,c | jusqu'à partager aussi la vocation: ne pas l'imposer, évidemment, 212 IV,35,c | de l'accompagnement d'une vocation n'est pas un registre didactique 213 IV,35,c | paroles — le cheminement de sa vocation et la découverte continuelle 214 IV,35,c | enthousiaste de sa propre vocation et de la possibilité de 215 IV,35 (100)| déclarent attribuer leur vocation à une rencontre avec un 216 IV,36 | liberté de la réponse à la vocation.~ 217 IV,36,a | intéressés par un discours de vocation, qui se laissent provoquer 218 IV,36,a | impossible le choix d'une vocation, ou qui fait sentir les 219 IV,36,a | pas accueilli l'appel à la vocation, non pas parce qu'ils n' 220 IV,36,a | inconscientes, à l'égard de la vocation même! Combien d'avortements 221 IV,36,b | Un authentique chemin de vocation porte toujours et dans tous 222 IV,36,c | apercevoir le grain de la vocation que le Père-semeur a déposé 223 IV,36,d | lieu du discernement de la vocation, pour apprendre à écouter 224 IV,36,d | car l'origine de toute vocation réside dans une prière d' 225 IV,36,d | accueillie, et fera découvrir sa vocation, au moment voulu, à celui 226 IV,36,d | apparaît sans sens et sans vocation. C'est encore l'invocation 227 IV,36,d | celui qui est fidèle à sa vocation.~Alors, si la prière est 228 IV,36,d | naturelle de la recherche d'une vocation, aujourd'hui comme hier 229 IV,37 | reconnaît son identité, sa vocation, sa norme.~Le Fils, Celui 230 IV,37,a | Dans une perspective de vocation, cela souligne l'importance 231 IV,37,a | sous-tendre chaque chemin de vocation: comme « lieu » typique 232 IV,37,a | de la sollicitation de la vocation, comme mystère qui dit le 233 IV,37,b | formation pour choisir une vocation, une deuxième « reconnaissance » 234 IV,37,b | importe quelle proposition de vocation. La vocation au ministère 235 IV,37,b | proposition de vocation. La vocation au ministère ordonné ou 236 IV,37,c | c) La vocation comme reconnaissance~Mais 237 IV,37,c | sens de la vie, alors la vocation naît de la « reconnaissance ». 238 IV,37,c | de la gratitude, car la vocation est réponse et non pas initiative 239 IV,37,c | soi, dans l'option de la vocation, comme une conséquence inévitable, 240 IV,37,d | y a la découverte de la vocation et l'histoire de toute vocation, 241 IV,37,d | vocation et l'histoire de toute vocation, toujours liée à une expérience 242 IV,37,d | personne à faire un choix de vocation veut dire faire découvrir 243 IV,37,d | anthropologique », le grain de la vocation est déjà mûr. Bien plus, 244 IV,38 | devienne un itinéraire de vocation, il faut un passage de conclusion 245 IV,38 | moment de l'orientation de la vocation, mais qui devra se poursuivre 246 IV,38,a | particulier, de l'expérience de la vocation comme choix qui vient de 247 IV,38,a | chez soi »~Le choix d'une vocation indique la nouveauté de 248 IV,38,a | une image négative de la vocation, en particulier au sacerdoce 249 IV,38,a | positifs et gratifiants de la vocation, mais surtout en soulignant 250 IV,38,a | soulignant l'idée que la vocation est la pensée de Dieu sur 251 IV,38,a | Découvrir et répondre à la vocation des croyants veut dire trouver 252 IV,38,a | en relation au choix de vocation, est le témoignage des deux 253 IV,38,a | était le premier fruit de la vocation découverte et retrouvée, 254 IV,38,a | veut la nature même de la vocation chrétienne.~Nous retrouvons 255 IV,38,a | encouragent le choix de vocation de l'individu.~ 256 IV,38,b | du discernement de toute vocation à la vie consacrée. Le présupposé 257 IV,38,b | empêche d'être disponible à la vocation, son contraire, c'est-à-dire 258 IV,38,b | pour la découverte de sa vocation, mais elle constitue le 259 IV,38,b | subjective authentique d'une vocation est celle qui laisse une 260 IV,38,b | attitude typiquement d'une vocation est l'expression de la vertu 261 IV,38,b | sont aussi un bon indice de vocation. Par exemple, un jeune qui 262 IV,38,b | moins saine de son projet de vocation, et qui ne présume ni ne 263 IV,38,b | celle de lagratitude. La vocation naît sur le terrain fécond 264 IV,38,b | reçu.~L'identité dans la vocation~Le second ordre de critères 265 IV,38,b | avoir ou du paraître. La vocation chrétienne est ce qui permet 266 IV,38,b | est pensé par Dieu.~b) « Vocation » veut dire fondamentalement « 267 IV,38,b | la modalité du choix de vocation, le critère fondamental 268 IV,38,b | vocationnelle lorsque la vocation est vécue et interprétée 269 IV,38,b | spécifique.~Un projet de vocation riche de mémoire de foi~ 270 IV,38,b | faibles.~La docilité à la vocation~La dernière phase de l'itinéraire 271 IV,38,b | phase de l'itinéraire d'une vocation est celle de la décision. 272 IV,38,b | critères de maturité d'une vocation semblent être les suivants:~ 273 IV,38,b | prudemment la requête de vocation de jeunes présentant ce 274 IV,38,b | Enfin, la maturité d'une vocation est déterminée par un élément 275 Conclu,40 | source et destin de toute vocation.~« Dieu le Père, source 276 Conclu,40 | Rends-la consciente de sa vocation à promouvoir une culture 277 Conclu,40 | culture de l'« homme sans vocation », de la peur qui empêche


Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License