Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Oeuvre Pontificale pour les Vocations Ecclésiastiques
Nouvelles vocations pour nouvelle Europe

IntraText CT - Lecture du Texte

  • TROISIÈME PARTIE LA PASTORALE DES VOCATIONS: « ...Chacun les entendait parler dans sa propre langue » (Ac 2, 6)
    • Principes généraux de la pastorale des vocations
      • d) La pastorale des vocations est à la fois générale et spécifique
Précédent - Suivant

Cliquer ici pour désactiver les liens aux concordances

d) La pastorale des vocations est à la fois générale et spécifique

En somme, la pastorale des vocations part nécessairement d'une vaste idée de la vocation (et d'un appel adressé à tous en vue de celle-ci), pour se restreindre et se préciser selon l'appel de chacun. En ce sens, la pastorale des vocations est d'abord générale, puis spécifique, respectant un ordre qu'il ne semble pas raisonnable d'inverser et qui déconseille, en général, de proposer immédiatement une vocation particulière, sans aucune catéchèse progressive.

D'un autre côté, toujours en vertu de cet ordre, la pastorale des vocations ne se limite pas à souligner de façon globale le sens de l'existence, mais conduit à une implication personnelle dans un choix précis. Il n'y a pas de séparation, ni encore moins de contraste, entre un appel qui souligne les valeurs communes et fondatrices de l'existence et un appel à servir le Seigneur « selon la mesure de la grâce reçue ».

L'animateur des vocations, chaque éducateur dans la foi, ne doit pas craindre de proposer des choix courageux et de don total, bien que difficiles et non conformes à la mentalité du siècle.

Par conséquent, si chaque éducateur est un animateur de vocations, chaque animateur de vocations est éducateur, et éducateur de toute vocation, en respectant le charisme spécifique. De fait, chaque appel est lié à l'autre, il le suppose et le sollicite, tandis que tous, ensemble, renvoient à la même source et au même objectif qui est l'histoire du salut. Mais chacun possède une modalité spécifique.

L'authentique éducateur des vocations n'indique pas seulement les différences entre un appel et un autre, en respectant les diverses tendances chez les individus appelés, mais il laisse entrevoir et évoque ces « possibilités suprêmes », de radicalisme et de dévouement, qui sont ouvertes à la vocation de chacun et contenues en elle.

Enseigner en profondeur les valeurs de la vie, par exemple, signifie proposer (et apprendre à proposer) un cheminement qui débouche naturellement sur la volonté de suivre le Christ et qui peut conduire au choix d'une sequela typique de l'apôtre, du prêtre ou du (de la) religieuxse, du moine qui abandonne le monde, ou du laïc consacré dans le monde.

D'un autre côté, proposer de suivre le Christ de façon précise comme objectif de vie exige, par nature, une attention et une formation préalables pour acquérir les valeurs élémentaires de la vie, de la foi, de la gratitude-gratuité et de l'imitation du Christ requises de tout chrétien.

Il en résulte une stratégie vocationnelle théologiquement mieux fondée et aussi plus efficace sur le plan pédagogique. Certains craignent que l'élargissement de l'idée de vocation puisse nuire à la promotion spécifique des vocations au sacerdoce et à la vie consacrée; en réalité, c'est exactement le contraire.

Le caractère graduel de l'annonce de la vocation permet, en effet, de passer de l'objectif au subjectif et du général au particulier, sans anticiper ni brûler les étapes des propositions, mais en les faisant converger entre elles et vers la proposition décisive pour la personne, qu'il faudra indiquer au moment opportun et mesurer attentivement, selon un rythme qui tienne compte du destinataire en question.

L'ordre harmonieux et progressif rend beaucoup plus provocante et accessible la proposition décisive faite à la personne. Concrètement, plus on forme le jeune à passer naturellement de la gratitude pour le don reçu de la vie à la gratuité du bien donné, plus il sera possible de lui proposer de se donner totalement à Dieu comme résultat naturel et, pour certains, inéluctable.




Précédent - Suivant

Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText

Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License