Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Oeuvre Pontificale pour les Vocations Ecclésiastiques
Nouvelles vocations pour nouvelle Europe

IntraText CT - Lecture du Texte

  • TROISIÈME PARTIE LA PASTORALE DES VOCATIONS: « ...Chacun les entendait parler dans sa propre langue » (Ac 2, 6)
    • Des itinéraires aux communautés chrétiennes
      • d) Des figures de formateurs et de formatrices
Précédent - Suivant

Cliquer ici pour désactiver les liens aux concordances

d) Des figures de formateurs et de formatrices

Une autre attention pédagogico-pastorale est proposée avec une particulière insistance en ce moment précis de l'histoire: la formation de figures éducatives précises.

La faiblesse et le caractère problématique des lieux pédagogiques de la foi, mis à dure épreuve par la culture de l'individualisme, de l'associationnisme spontané ou par la crise des institutions, est bien connu.

Par ailleurs, le besoin se fait surtout sentir chez les jeunes d'une confrontation, d'un dialogue, de points de référence. Les signaux à cet égard sont nombreux. En somme, il existe une urgence de maîtres de vie spirituelle, de figures significatives, capables d'évoquer le mystère de Dieu et disposés à l'écoute pour aider les personnes à entrer dans un dialogue sérieux avec le Seigneur.

Les personnalités spirituelles fortes ne se réduisent pas seulement à quelques personnes particulièrement dotées de charisme, mais elles sont le résultat d'une formation particulièrement attentive à la primauté absolue de l'Esprit.

Pour former les figures éducatives de notre communauté, il faut accorder une attention particulière dans deux directions: d'une part, il s'agit de rendre explicite et vigilante la conscience d'éducation à la vocation chez toutes les personnes qui sont déjà appelées à oeuvrer dans la communauté aux côtés des enfants et des jeunes (prêtres, religieuxses et laïcs).

De l'autre, il faut soigneusement encourager et former le caractère ministériel éducatif de la femme pour qu'elle soit surtout à côté des jeunes une figure de référence et un guide sage. De fait, la femme est largement présente dans les communautés chrétiennes et chacun connaît la capacité intuitive du « génie féminin » et la vaste expérience de la femme dans le domaine éducatif (famille, école, groupes, communautés).

L'apport de la femme doit donc être considéré comme précieux, pour ne pas dire décisif, dans le cadre du monde de la jeunesse féminine, que l'on ne peut pas traiter comme le monde masculin, car il a besoin d'une réflexion plus attentive et plus spécifique, surtout dans le domaine des vocations.

Cela fait peut-être partie aussi du tournant qui caractérise la pastorale des vocations. Alors que par le passé les vocations féminines étaient également engendrées par des figures significatives de pères spirituels, guides authentiques des personnes et des communautés, aujourd'hui les vocations au « féminin » ont besoin de se référer à des figures féminines, individuelles et communautaires, capables de fournir des propositions de modèles concrets et de valeurs.




Précédent - Suivant

Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText

Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License