Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText
Oeuvre Pontificale pour les Vocations Ecclésiastiques
Nouvelles vocations pour nouvelle Europe

IntraText CT - Lecture du Texte

  • QUATRIÈME PARTIE PÉDAGOGIE DES VOCATIONS: « Notre coeur n'était-il pas tout brûlant au-dedans de nous » (Lc 24, 32)
    • Accompagner
      • b) Les puits d'eau vive
Précédent - Suivant

Cliquer ici pour désactiver les liens aux concordances

b) Les puits d'eau vive

« Jésus, fatigué par la marche, se tenait assis près du puits... » (Jn 4, 6): c'est le début de ce que nous pourrions considérer comme un colloque vocationnel inédit: la rencontre de Jésus avec la Samaritaine. Cette femme, en effet, à travers cette rencontre, accomplit un itinéraire vers la découverte d'elle-même et du Messie, et devient même, d'une certaine façon, son annonciatrice.

Ce passage fait encore une fois ressortir la liberté souveraine de Jésus qui cherche ses messagers partout et chez tous; mais l'attention, de la part de Celui qui est le chemin de l'homme vers le Père, à croiser la créature sur ses chemins ou à l'attendre là où son attente est plus évidente et intense, est également singulière. C'est ce que l'on peut déduire de l'image symbolique du « puits ». Les puits, dans l'antique société juive, étaient source de vie, condition fondamentale de survie pour un peuple toujours aux prises avec la pénurie d'eau; or c'est précisément autour de ce symbole, l'eau pour et de la vie, que Jésus construit avec une pédagogie très fine son approche de la femme.

Accompagner un jeune veut dire savoir identifier « les puits » d'aujourd'hui: les lieux et les moments, les provocations et les attentes où, tôt ou tard, tous les jeunes doivent passer avec leurs amphores vides, avec leurs questions non posées, avec leur insuffisance affichée et qui n'est bien souvent qu'apparente, avec leur désir profond et ineffaçable d'authenticité et d'avenir.

La pastorale des vocations ne peut pas être « attentiste », mais action de ceux qui cherchent, qui ne s'avouent pas vaincus tant qu'ils n'ont pas trouvé et qui se font trouver au bon endroit ou au bon puits, là où le jeune donne rendez-vous à la vie et à l'avenir.

De ce point de vue, l'accompagnateur des vocations doit être « intelligent », quelqu'un qui n'impose pas nécessairement ses questions, mais qui part de celles du jeune, quelles qu'elles soient. Ou qui est capable — si nécessaire - de « susciter et de découvrir la demande de vocation qui habite le coeur de chaque jeune, mais qui attend d'être creusée par de véritables formateurs de vocations ».(99)




99) Propositions, 9.






Précédent - Suivant

Index | Mots: Alphabétique - Fréquence - Inversions - Longueur - Statistiques | Aide | Bibliothèque IntraText

Best viewed with any browser at 800x600 or 768x1024 on Tablet PC
IntraText® (V89) - Some rights reserved by Èulogos SpA - 1996-2007. Content in this page is licensed under a Creative Commons License